Retour

Feux de forêt contrôlés : des éleveurs demandent des compensations à Victoria

Un groupe de 40 éleveurs et propriétaires demande une compensation au gouvernement de la Colombie-Britannique à la suite de dommages causés par des incendies planifiés et contrôlés dans la région de Clinton, dans l'intérieur de la province.

Ils estiment que les feux déclenchés dans l’objectif de mieux contrôler l’incendie de forêt de Elephant Hill ont mal tourné et qu’ils ont provoqué des dommages énormes au bétail et à des propriétés.

Dans un communiqué, le groupe demande aussi à la direction du Service des incendies de forêt de la Colombie-Britannique de « commencer à faire les choses différemment » et mieux communiquer avec les résidents qui sont touchés par les incendies contrôlés et planifiés.

Le porte-parole et éleveur Greg Nyman dit que certains membres du groupe risquent la ruine s’ils ne reçoivent pas d’aide. « Certains d’entre nous seront faits à moins que des mesures extraordinaires ne soient prises pour nous aider à nous remettre sur pieds, soutient M. Nyman. Nous voulons être entendus, pour que les gens sachent combien nous avons été affectés négativement par, ce que nous estimons, des erreurs qu’ils ont faites ».

Dans les dernières semaines, des équipes ont effectivement provoqué des incendies le long de Hart Ridge au sud de Clinton pour tenter de maîtriser le feu de Elephant Hill, le deuxième plus gros de la province qui a brûlé plus de 110 000 hectares.

Le Service des incendies de forêt de la Colombie-Britannique est au courant des inquiétudes du groupe d’éleveurs et soutient qu’ils se qualifieront peut-être pour des compensations. « En ce qui concerne le feu de Elephant Hill, du personnel a déjà communiqué avec les résidents qui ont publié le communiqué », explique un porte-parole du service dans un courriel.

Greg Nyman insiste sur le fait que le groupe ne blâme pas les pompiers sur le terrain, mais remet plutôt en question les décisions prises par de plus hautes instances. « À un moment, il doit y avoir un calcul. Combien vaut un hectare de terrain sauvage ou de forêt par rapport à une structure? », se demande-t-il.

Avec les informations de Karin Larsen.

Plus d'articles

Commentaires