Retour

Feux de forêt : des résidents étonnés de ce qui les attendait

Certains résidents de Cache Creek, qui avaient dû évacuer le village en raison des feux de forêt qui font rage en Colombie-Britannique, n'ont pas retrouvé leur maison dans l'état escompté.

Une douzaine de résidents à la périphérie du village ont constaté que leur demeure, leur cour et leur voiture étaient totalement couvertes d’une substance rouge pompier.À certains endroits, l’effet vaporisé de la substance aspergée par les avions-citernes pour retarder l'action des flammes a laissé un paysage à donner froid dans le dos.

Mais loin d’y voir quoi que ce soit de morbide, les habitants de Cache Creek se disent plutôt rassurés.

Sylvia Gerwein, qui vit à la lisière de la forêt qui entoure le village, préfère voir sa demeure recouverte de rouge plutôt que noircie par le passage des flammes.Cette résidente de Cache Creek et son mari, Fred Gerwein, ont craint le pire. Le brasier a arrêté sa course à quelques dizaines de mètres de leur maison.À l'instar des autres habitants de la municipalité, qui compte près de 1000 personnes, le couple a dû abandonner tout ce qu’il possédait le 7 juillet dernier, lorsque le maire John Ranta a décrété l’état d’urgence jusqu’à Ashcroft.

Si certains résidents ont pu rapidement nettoyer leur maison, d’autres devront faire appel à des professionnels afin que leur demeure retrouve ses vraies couleurs.La municipalité de Cache Creek reste toutefois sur un pied d’alerte. De nombreux petits foyers d’incendie sont toujours actifs dans les collines autour du village.Les autorités rappellent aux résidents qu’ils peuvent être évacués à tout moment.

D'après le reportage de Claudiane Samson

Plus d'articles

Commentaires