Retour

Feux de forêt : le pire aurait été évité à Temagami

Certains secteurs de la région de Temagami, dans le Nord-Est ontarien sont présentement évacués en raison de feux de forêt qui y font rage. C'est le feu North Bay 69 qui a forcé des résidents à quitter leur maison ou leur chalet.

Une vingtaine de résidences sont touchées.

L’évacuation a eu lieu dimanche soir entre le parc provincial Finlayson Point et le lac Jesse, parce que les incendies sont trop près.

Les évacués ont dû prendre la route 11 en direction nord pour s’éloigner du brasier.

Les campeurs dans les parcs provinciaux Marten River et Finlayson Point ont aussi dû quitter les lieux.

Ces deux parc sont fermés jusqu’à nouvel ordre.

Selon un communiqué diffusé en fin d'après-midi lundi, les pompiers parviennent à contenir le feu pour qu'il ne se rapproche pas davantage des zones habités, mais il ne serait toujours pas maîtrisé.

D’autres départs prévus

Le ministère des Richesses naturelles et des Forêts (MNRF) a aussi avisé les résidents entre le lac Jesse et le chemin d’accès du lac Temagami de se préparer à quitter les lieux, si la situation se détériore.

Quant aux résidents qui habitent la municipalité de Temagami, ils ont reçu un avis volontaire d’évacuation.

L’indice d’inflammabilité varie d’élevé à extrême dans la majorité du Nord-Est de l’Ontario.

Le MNRF s’attend à découvrir de nouveaux incendies de forêt qui ont été allumés par la foudre, au cours des prochains jours.

Ce qui est difficile, c'est qu'on attend encore des orages et le vent est aussi un facteur pour déterminer si d'autres personnes seront évacuées, a indiqué Suzanne Bérubé-Daneault, qui habite à environ onze kilomètres de la municipalité de Temagami.

« C’est très émotionnel »

Stephanie Wagner, copropriétaire de Temagami Shores Inn and Resort, affirme en entrevue avec Radio-Canada que son entreprise ainsi que sa résidence personnelle ont été évacués vers 18 heures dimanche.

Elle ajoute qu’elle avait été avertie vers 17 h qu’une telle mesure allait peut-être être prise.

Mme Wagner affirme qu’un feu de forêt est visible près de chez elle et que des avions-citernes travaillent à l’éteindre avec acharnement.

L’évacuation s’est bien déroulée, mais évidemment, il y a toujours un niveau de panique, c’est très émotionnel, dit-elle.

Selon le ministère des Richesses naturelles et des Forêts de l’Ontario, des 78 feux actifs dans le Nord-Est de la province, 33 ne sont toujours pas maîtrisés, tandis que 45 sont contenus ou en observation.

L’avis d’interdiction de faire des feux à ciel ouvert demeure en vigueur dans cette région de l’Ontario.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque