Retour

Fierté Montréal souhaite que les artistes LGBTQ québécois sortent du placard

L'organisme LGBTQ Fierté Montréal a publié une fausse petite annonce, vendredi, en se disant à la recherche d'artistes ou d'athlètes de catégorie A qui voudraient sortir du placard. L'initiative vise à soulever la question des nombreuses personnalités qui restent dans le placard par peur de conséquences sur leur carrière.

Un texte d'Antoine Aubert

« Chaque année, on parle à des artistes LGBTQ qui ne sont pas sortis du placard, pour qu’ils participent à nos événements. Ils nous répondent qu’ils ne se sentent pas à l’aise, qu’ils auraient de la difficulté à aller au festival et à se montrer en public », explique en entrevue Éric Pineault, président et fondateur de Fierté Montréal. Voilà pourquoi il a décidé de publier cette annonce ironique, qui sert également de réponse aux questions des journalistes quant au nombre peu élevé de vedettes LGBTQ participant aux festivités.

Selon Éric Pineault, malgré l’exemple que constituent Ariane Moffatt, Cœur de pirate ou encore Dany Turcotte, la plupart des artistes gais, bis, lesbiennes ou queer québécois préfèrent garder secrète leur orientation sexuelle. La raison est à chercher du côté de leur vie professionnelle.

« Je ne les blâme pas, car c’est un problème systémique », précise le militant selon qui l’acceptation sociale des LGBTQ n’est pas encore réelle, malgré des droits juridiques acquis. Voilà pourquoi il estime que la sortie du placard des artistes entraînerait « une vague, un effet spectaculaire » qui servirait d’exemple et aiderait à la démystification de certaines idées reçues.

Le constat est le même pour les sportifs. « Aujourd’hui, si un jeune joueur de hockey gai souhaite être professionnel, à qui va-t-il s’identifier? », s’interroge Éric Pineault. Celui-ci se veut malgré tout optimiste, jugeant que l’histoire va dans le bon sens : « Si l'on nous avait dit voilà 40 ans que les homosexuels pourraient un jour se marier, personne ne l’aurait cru. On a seulement besoin de gestes concrets. »

Ces questions se retrouveront au cours de débats organisés lors du festival Fierté Montréal, du 10 au 20 août. Du côté des artistes, Marie-Mai, Martha Wainwright et Karim Ouellet participeront notamment au grand concert donné le 11 août au parc des Faubourgs.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine