Retour

Fontanelli mène les policiers aux parties manquantes du corps de Samantha Higgins

Le présumé meurtrier de Samantha Higgins a indiqué mardi aux policiers l'endroit précis où se trouvaient les parties manquantes du corps de sa fiancée, retrouvée morte à Hinchinbrooke, en Montérégie.

Nicholas Fontanelli, 22 ans, a conduit les enquêteurs dans la paroisse de Très-Saint-Sacrement, une municipalité de 1200 habitants située entre Châteauguay et Huntingdon.

Des témoins rapportent que les policiers de la Sûreté du Québec (SQ) ont effectué des recherches à l'aide d'un bateau et d'un hélicoptère dans ce secteur. Les policiers ont repêché de la rivière Châteauguay au moins un sac contenant des parties du corps de Samantha Higgins, affirment les mêmes témoins.

La SQ n'a pas voulu confirmer ces nouvelles informations.

Mardi, Nicholas Fontanelli a été formellement accusé du meurtre prémédité de sa fiancée, Samantha Higgins, et d'outrage à son cadavre. Il reviendra en cour le 17 août au palais de justice de Montréal.

Le soir du 9 juillet, des parties du corps démembré de Samantha Higgins ont été trouvées dans un sac aux abords d'un petit cours d'eau à Hinchinbrooke. Le lieu se situe à plus de 70 km du dernier endroit où la mère de famille de 22 ans a été vue vivante, la semaine dernière, dans l'arrondissement LaSalle, à Montréal.

Le couple a deux enfants.

Avec les informations de Karine Bastien

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 métiers vraiment étranges





Rabais de la semaine