Plusieurs centaines de personnes opposées à l'élection de Donald Trump à la présidence des États-Unis sont sorties exprimer leur colère à Vancouver près de la tour Trump en construction au centre-ville. Un autre rassemblement est prévu au cours du week-end.

Tandis que les États-Unis ont connu une deuxième nuit de manifestations contre le nouveau président désigné, de nombreux Britanno-Colombiens ont rejoint le mouvement jeudi soir, agitant le poing et scandant « Love trumps hate » (« l'amour est plus fort que la haine », avec un jeu de mots sur le nom de Donald Trump).

D'autres manifestants s'étaient munis d'écriteaux sur lesquels on pouvait notamment lire « Construisez la gentillesse, pas des murs » ou encore « Fiers partisans de l'amour ».

Un New-Yorkais qui avait choisi de visiter Vancouver pour échapper à la folie de la soirée électorale aux États-Unis n'est pas surpris de constater une telle mobilisation de ce côté-ci de la frontière. Selon lui, « la communauté internationale a toutes les raisons du monde de se méfier de [Donald Trump] ».

Steve Cucuzza ajoute qu'il est « très préoccupant » que M. Trump ait accès à l'arsenal nucléaire américain, d'autant plus que le prochain président « a tendance à se fâcher quand tout ne va pas comme il le souhaite », a-t-il souligné.

La présidentielle américaine 2016 - notre section spéciale

Une « manifestation pour la paix » samedi

Une autre manifestation « pour la paix » est organisée à Vancouver le samedi 12 novembre devant le Musée des beaux-arts du centre-ville.

Plusieurs rassemblements ont déjà eu lieu par le passé, notamment pour demander de débaptiser la future tour Trump en construction au centre-ville de la métropole.

Le maire de Vancouver, Gregor Robertson, avait d'ailleurs ajouté sa voix à celle des manifestants, estimant que « le nom et la marque de Donald Trump n'ont pas leur place à Vancouver, au même titre que ses idées ignorantes n'ont pas leur place dans le monde moderne ».

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?