Retour

Frappe contre le local des Hells à Saint-Charles-sur-Richelieu

L'Escouade nationale de répression sur le crime organisé de la Sûreté du Québec (ENRCO) a perquisitionné mardi le local de la section South des Hells Angels, à Saint-Charles-sur-Richelieu, au sud de Montréal, ainsi que plusieurs résidences de l'Outaouais et des Laurentides en lien avec le trafic de drogue.

Les enquêteurs ont perquisitionné au total neuf résidences et dix véhicules à Saint-Charles-sur-Richelieu, Terrebonne, Bois-des-Filion, Roxton Pond, Roxton Falls, Thurso, Val-des-Monts, Chénéville et Saint-Placide.

La résidence perquisitionnée du 4e Rang Nord à Saint-Charles-sur-Richelieu est considérée comme le repaire des Hells Angels dans ce secteur, selon la Sûreté du Québec.

Cette opération antidrogue vise un réseau de trafic de stupéfiants qui serait lié à Mario Brouillette, un membre retraité des Hells Angels qui aurait toujours une grande influence sur l'organisation, selon ce qu'a appris notre journaliste Pascal Robidas auprès de sources au sein de la SQ.

Le local des Hells Angels perquisitionné est lié à Bertrand Joyal et Louis Matte, deux membres en règles de la section South.

La résidence de Stéphane Maheux, un Hells Angels arrêté à l'occasion de l'opération SharQc, en 2009, a aussi été perquisitionnée à Roxton Pond.

L’enquête qui a mené à cette opération s’est tenue dans le cadre du projet Objection qui a donné lieu à une série de perquisitions menées en janvier, février et au début du mois de mars dans Lanaudière, en Montérégie, dans la région de Montréal, dans l'Outaouais et à Laval.

Personne n’a été arrêté. Aucun bilan ne peut être dressé pour le moment. Quelque 120 policiers ont pris part à cette opération.

Il s'agit d'une suite aux opérations du même genre qui ont été effectuées depuis le début de l'année dans plusieurs régions du Québec par des policiers de l'ENRCO. Le mandat de cette escouade est de s'attaquer aux têtes dirigeantes des organisations criminelles soupçonnées de faire le trafic de la drogue.

Outre la SQ, des policiers de la Gendarmerie royale du Canada (GRC), du Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) ainsi que du Service de police de Laval (SPL) participent aux opérations de l'ENRCO.

Plus d'articles