Retour

Fusillade mortelle dans une école en Californie

Quatre personnes ont perdu la vie et des enfants ont été blessés, mardi, dans une fusillade qui s'est produite dans une école primaire du nord de la Californie. Les autorités ont affirmé que le tireur avait été abattu par les forces policières.

La fusillade a eu lieu à l'école élémentaire de la réserve de Rancho Tehama, une communauté au nord de Sacramento qui abrite environ 1500 personnes.

La chaîne de télévision KCRA basée à Sacramento rapporte que plusieurs coups de feu ont éclaté vers 8 h à l’école Rancho Tehama.

Selon le média local, la fusillade a commencé dans une maison dans le comté de Tehama avant de se poursuivre à l’école.

Le shérif adjoint local, Phil Johnston, a confirmé qu'aucun enfant n’avait été tué dans la fusillade.

Il indique toutefois qu’un élève a été blessé à l’école, et qu’un autre enfant a été atteint par un projectile alors qu'il se trouvait à bord d’un véhicule en compagnie d’une femme qui a elle aussi été blessée.

Plusieurs écoliers ont été évacués par hélicoptère et l'école a été sécurisée.

En tout, une dizaine de personnes ont été blessées et transportées dans des hôpitaux de la région.

Des cibles au hasard

Le shérif adjoint n’a pas voulu révéler le nom de l’assaillant, mais l’a décrit comme un adulte de sexe masculin.

Phil Johnston a indiqué que la fusillade avait commencé à la suite d’un épisode de violence familiale, rapporté par des voisins.

Après le coup de feu initial, le tireur s’est ensuite déplacé et a ouvert le feu à plusieurs endroits dans la communauté. Les enquêteurs analysent sept scènes de crime.

M. Johnston a ajouté que les autorités ne connaissaient pas encore les motifs du tireur et qu’aucun lien ne pouvait être établi pour l’instant entre lui et les victimes.

Le tireur aurait choisi ses cibles au hasard, selon lui.

M. Johnston a précisé qu’un fusil semi-automatique et deux armes de poing avaient été retrouvés.

La fusillade a mobilisé plus de 100 membres des forces de l’ordre.

Réaction à Washington

Le vice-président américain Mike Pence s’est dit attristé par la fusillade qui a fait quatre morts et plusieurs blessés, dont des « enfants innocents ».

Dans un message publié sur son compte Twitter, M. Pence a salué également le travail des autorités locales et indiqué que l’administration Trump leur offrirait un soutien fédéral tout en continuant de surveiller la situation.

Il a aussi offert ses prières à celles et ceux qui ont été touchés par cet événement.

Ce nouveau drame survient moins de 10 jours après la fusillade qui a fait 26 morts dans une église de Sutherland Springs, au Texas. Il s’agissait de la pire de l’histoire de cet État américain.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine