Les policiers ont retrouvé le véhicule à bord duquel les deux suspects recherchés à Toronto pour une fusillade dans laquelle une fillette de 5 ans et sa soeur de 9 ans ont été blessées jeudi auraient pris la fuite.

Les policiers ont annoncé avoir retrouvé le véhicule vendredi après-midi lors d'une conférence de presse.

Ils ont toutefois refusé de donner plus de détails sur la recherche des deux suspects dans cette affaire, affirmant simplement que l'enquête est toujours en cours.

Les policiers affirment que les deux fillettes jouaient tout bonnement dans un terrain de jeux de l'est de la ville lorsqu'un tireur a ouvert le feu en direction, selon les enquêteurs, d'un homme qui se trouvait aussi dans le parc.

Le tireur aurait ensuite pris la fuite en voiture avec le second suspect qui l'attendait au volant dans un stationnement à proximité.

Les victimes ont été transportées d'urgence à l'hôpital jeudi soir. On ne craint plus pour leur vie.

Les deux soeurs fréquentent l'école élémentaire The Divine Infant. Le Conseil scolaire catholique anglais de Toronto a qualifié la fusillade de « terrible ».

Un parc rempli d'enfants

Selon la police, 11 enfants se trouvaient dans le terrain de jeux au moment de la fusillade. Au moins sept coups de feu auraient été tirés.

La résidente du secteur et infirmière Stacy London, qui est venue en aide aux victimes, raconte qu'il y avait « beaucoup de sang ».

Le maire de Toronto, John Tory, a qualifié le crime de « méprisable », alors que le premier ministre désigné, Doug Ford, a promis de suivre la situation de près.

Le maire souhaite une plus forte lutte contre les gangs de rue

John Tory voudrait que la police de Toronto durcisse sa lutte contre les gangs de rue.

Le maire a souligné que la plupart des actes de violence par arme à feu dans la métropole étaient liés au crime organisé et aux gangs de rue.

En conférence de presse, Doug Ford a dit qu'il souhaitait qu'aucun effort ne soit ménagé pour trouver les responsables de cette fusillade.

Il a affirmé que le service de police de Toronto avait toute sa confiance pour faire sa lumière sur cette affaire, en ajoutant qu'il s'agissait, selon lui, d'un des meilleurs services de police en Amérique du Nord.

Plus d'articles