La ville de Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador, a tenu une cérémonie commémorative dimanche, 15 ans après le 11 septembre 2001. Cette ville située dans le nord-est de la province avait accueilli près de 7000 passagers qui avaient dû rester trois jours alors que leurs avions étaient cloués au sol.

Gander garde un lien tout particulier avec les attaques terroristes qui ont frappé New York et Washington, le 11 septembre 2001.

Alors que les États-Unis avaient fermé leurs frontières aériennes à la suite des attentats, des dizaines d'avions ont été sommés d'atterrir aux aéroports des provinces de l'est du Canada, dont celui de Gander, à Terre-Neuve-et-Labrador.

Les habitants de Gander avaient alors ouvert leurs bras et leurs portes aux passagers, leur offrant le logis et le couvert pendant plusieurs jours.

Une poutre du World Trade Center à Gander

Plusieurs événements se sont déroulés dimanche, à Gander, pour commémorer les 15 ans des attaques.

Une pièce d'acier de la tour sud du World Trade Center a été remise en cadeau à l'aéroport de Gander par la Fondation Stephen Siller Tunnel to Towers, nommée en l'honneur d'un pompier mort en service lors des attentats.

Une célébration œcuménique a été donnée au centre communautaire de la ville. Le consul général des États-Unis à Halifax, Steven Giegerich, et le premier ministre de la province, Dwight Ball, étaient présents.

Plus tôt dans la journée, le ministre canadien de la Sécurité publique a tenu à souligner que cet événement « brutal » avait permis de connaître « des héros », évoquant la contribution des habitants de Gander.

Le 11 septembre 2001, 15 ans plus tard

Plus d'articles

Commentaires