Retour

Gord Downie, Daniel Bélanger et Diana Krall récompensés aux Junos

Gord Downie, Diana Krall, A Tribe Called Red et Daniel Bélanger sont au nombre des premiers artistes récompensés lors de la cérémonie privée des prix Juno, qui réunissait samedi soir des membres de l'industrie à Vancouver.

Trente-six prix Juno ont été décernés à la crème de la musique canadienne lors de cette soirée qui précède le grand gala de dimanche soir.Le trio A Tribe Called Red, qui allie l’électronique et la musique traditionnelle autochtone, s’est vu remettre le prix du groupe de l’année, alors que Diana Krall a remporté le Juno de la productrice de l’année et celui du meilleur album jazz vocal.Daniel Bélanger a reçu le prix de l’album francophone de l’année pour Paloma. L'animateur de la soirée, Tom Power, a accepté le prix en son nom. Klô Pelgag, Alex Nevsky, Pierre Lapointe et Patrice Michaud étaient en lice dans cette catégorie.Le quatuor féminin de rock alternatif The Beaches a remporté le Juno de la révélation de l’année dans la catégorie groupe.En coulisses, les membres du groupe ont raconté avoir dû se battre contre les stéréotypes dès leurs débuts. « Les gens prenaient pour acquis que nous étions des fans, alors que nous étions en tête d’affiche. Ce n’est plus le cas maintenant, ce qui est plutôt cool », a confié la guitariste Kylie Miller.

La soirée de remise de prix a donné lieu à plusieurs discours en appui aux manifestants réunis à Washington la journée même, unis à l’occasion de l’un des plus grands rassemblements contre les armes à feu de l’histoire des États-Unis.« J’aimerais saluer tous nos frères et toutes nos sœurs du Sud qui manifestent aujourd’hui, qui protestent contre les lois en matière d’armes à feu », a déclaré Win Butler, le chanteur d'Arcade Fire au moment de recevoir un prix soulignant le succès international du groupe.

Arcade Fire est rentré bredouille de cette première soirée des Juno. Le groupe était nommé dans les catégories meilleur groupe (A Tribe Called Red), meilleur album alternatif (Alvvways) et meilleure chanson (There’s Nothing Holdin’ Me Back de Shawn Mendes).

Mais tout n’est pas perdu : le groupe montréalais est toujours en lice pour le Juno de l’album de l’année, qui sera remis dimanche.

À l’instar d’Arcade Fire, la chanteuse Charlotte Cardin repart sans statuette. Elle était en lice dans la catégorie auteur-compositeur de l’année. Celle qui nous a offert son deuxième album (Main Girl) en 2017 est toujours dans la course pour le Juno de la révélation de l’année.

Deux prix pour Gord DownieLes frères du chanteur du groupe Tragically Hip, Gord Downie, qui s’est éteint en octobre dernier des suites d’un cancer du cerveau, se sont présentés sur la scène pour recevoir en son nom le prix de l’album alternatif adulte de l'année pour Introduce Yourself.Au cours de la cérémonie, Gord Downie s’est fait décerner à titre posthume le Juno d’auteur-compositeur de l’année, qu'il a gagné avec Kevin Drew.Mike Downie en a profité pour demander aux Canadiens de porter plus attention aux problèmes des communautés autochtones. « Ce pays est en train de changer, et il change pour le mieux », a-t-il déclaré.

D'autres artistes canadiens seront récompensés lors de la grande cérémonie des Junos, qui aura lieu dimanche soir à Vancouver.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L'art d'être le parfait invité