Retour

Graham James obtient sa libération conditionnelle totale

Graham James, l'ancien entraîneur de hockey qui a été reconnu coupable d'avoir agressé sexuellement six joueurs de hockey entre 1986 et 1994, à Swift Current, en Saskatchewan, a obtenu jeudi matin sa libération conditionnelle totale à Laval, au Québec.

Graham James a passé sept ans derrière les barreaux pour avoir agressé sexuellement de jeunes joueurs de hockey dans les années 1990. En janvier, il a obtenu sa libération conditionnelle, mais le juge avait statué qu'il était trop tôt pour accorder une libération complète et que Graham James devait montrer plus d'empathie. Il habite actuellement une maison de transition dans la région de Montréal.

La libération conditionnelle totale est un régime de mise en liberté qui permet au délinquant de purger une partie de sa peine dans la collectivité. Le délinquant est placé sous surveillance et doit respecter des conditions qui visent à réduire le risque de récidive et à favoriser sa réinsertion sociale.

Lors de son audience, en janvier, Graham James a dit qu'il est toujours attiré par les garçons, mais qu'il ne se mettrait jamais dans une position où il pourrait commettre de nouveau une offense. 

Graham James doit respecter plusieurs conditions liées à sa libération conditionnelle, dont une interdiction de communiquer avec ses victimes ainsi que leurs familles, de se trouver en présence de personnes âgées de moins de 18 ans ou d'exercer un emploi qui le met en situation d'autorité par rapport à un mineur.

Après la décision, en janvier, l'ancien joueur de la Ligue nationale de hockey (LNH) Theoren Fleury a dit que le système de justice canadien n'est pas assez dur dans des cas d'agression sur mineurs.

En 1997, Graham James a écopé d'une peine de trois ans et demi de prison pour avoir agressé sexuellement l'ancien joueur de la LNH Sheldon Kennedy et deux autres hockeyeurs.

En 2012, il avait aussi reconnu avoir agressé sexuellement l'ex-étoile de la LNH Theoren Fleury et son cousin Todd Holt, quand tous deux jouaient dans la Ligue de l'Ouest.

Des accusations de plus ont été portées en juin 2015, après que l'ex-entraîneur eut aussi plaidé coupable d'avoir agressé un autre hockeyeur mineur.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un tsunami de glace sème la panique!





Rabais de la semaine