Retour

Grotte en Thaïlande : un sauveteur meurt après avoir approvisionné les enfants

Un ancien membre des commandos de marine thaïlandais est mort, vendredi, faute de réserve d'oxygène suffisante, après avoir approvisionné les enfants coincés dans une grotte inondée du nord de la Thaïlande.

« Après avoir livré une réserve d'oxygène, sur le chemin du retour, il n'avait plus assez d'oxygène » lui-même, a annoncé le vice-gouverneur de la province de Chiang Rai, Passakorn Boonyaluck.

« Il a perdu conscience sur le chemin du retour, son compagnon de plongée a essayé de l'aider et de le ramener », a précisé le chef des commandos de marine, Apakorn Yookongkaew.

Les autorités ont rappelé, jeudi, qu'il fallait 11 heures à un plongeur aguerri pour faire l'aller-retour jusqu'aux enfants : six heures aller et cinq heures retour grâce au courant.

Jeudi, on apprenait que les secouristes analysaient les pistes possibles afin d’évacuer les 12 enfants et leur entraîneur piégés dans une grotte thaïlandaise depuis une douzaine de jours.

Le chef de la cellule de crise, Narongsak Osotthakorn, a déclaré que sa plus grande inquiétude, « c’est la météo ». Les secouristes, a-t-il ajouté, sont engagés dans une course contre l’eau.

Le retour de la pluie, prévu vendredi, pourrait précipiter la mise en place de l'évacuation, avec le risque de torrents d'eau s'écoulant dans la grotte, en cette saison de mousson.

C'est déjà à cause de ces pluies de mousson que les enfants se sont retrouvés piégés dans la grotte le 23 juin, après avoir décidé, pour une raison encore non élucidée, de s'y rendre après leur entraînement de foot, avec leur jeune entraîneur de 25 ans.

Les sauveteurs espèrent pouvoir, à l'aide de pompes, faire baisser à temps le niveau de l'eau de façon suffisante pour que les enfants n'aient que pas ou peu de plongée à effectuer.

Le parcours de retour est long de plusieurs kilomètres dans des boyaux accidentés, avec de difficiles passages sous l'eau.

Plus d'articles

Vidéo du jour


L’amour selon le zodiaque