La hockeyeuse canadienne Hayley Wickenheiser annonce sa retraite du hockey à l'âge de 38 ans.

Âgée de 38 ans, l'athlète originaire de Shaunavon, en Saskatchewan, a annoncé la nouvelle vendredi.

Elle quitte le sport à titre de meilleure marqueuse dans l'histoire de l'équipe féminine du Canada, alors qu'elle a récolté 168 buts et 211 passes en 276 matchs.

Elle a été décorée de quatre médailles d'or aux Jeux olympiques et a contribué à sept titres canadiens au Championnat du monde.

Wickenheiser a été élue joueuse la plus utile à son équipe à l'issue des Jeux olympiques de 2002 et de 2006.

L'année dernière à Kamloops, en Colombie-Britannique, elle avait pris part au Championnat du monde pour la 13e fois de sa carrière.

Wickenheiser est devenue la première femme à marquer un but lors d'un match de hockey professionnel masculin alors qu'elle jouait en Europe.

Selon la Québécoise Danielle Goyette, qui a joué sur le même trio et qui l'a dirigée avec la formation de l'Université de Calgary, Wickenheiser était une femme passionnée.

« Elle est le genre d'athlète qui n'a jamais accepté qu'on lui dise "non", a déclaré Goyette. Ce que je veux dire, c'est qu'elle veut pousser les limites du hockey féminin. Elle n'était pas obligée de s'entraîner avec des gars, mais elle a toujours voulu s'entraîner avec des gens plus forts qu'elle pour s'assurer qu'elle allait au bout de ses limites. Elle est allée en Europe et a joué au hockey avec des hommes, avec plein contact. Je ne connais pas beaucoup de filles qui voudraient passer par là. »

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine