Retour

Haïti est la plus grande victime des catastrophes climatiques, selon un classement mondial

Haïti, le Zimbabwe et les Fidji : voilà les trois pays qui ont le plus souffert des catastrophes climatiques en 2016, révèle une étude comparative rendue publique à Bonn, en Allemagne, où se tient la conférence des Nations unies sur les changements climatiques (COP23).

« Deux des trois pays les plus touchés sont des états insulaires, dit Vera Kuenzel, co-auteure de l’étude intitulée Index mondial des risques climatiques 2018. Haïti et les Fidji ont tous deux été frappés par des ouragans dévastateurs. »

Pour une 13e année, cet index de l'ONG Germanwatch analyse l’impact qu’ont subi les pays touchés, notamment, par les ouragans, les inondations, les sécheresses et les températures extrêmes.

1. HaïtiMorts : 615Pertes estimées : 4,24 milliards de dollars

Les ouragans Matthew et Nicole ont durement frappé l’archipel en septembre 2016. Premier ouragan de catégorie 4 à toucher Haïti depuis 1963, Matthew est considéré comme le pire désastre naturel après le séisme de 2010. Plus de 1,4 million de personnes se sont trouvées en situation d’insécurité alimentaire, en pleine épidémie de choléra.

Ce pays des Grandes Antilles se classe au second rang des pays les plus touchés par les catastrophes climatiques depuis 1997, avec une perte de 2,7 % du produit intérieur brut.

2. ZimbabweMorts : 246Pertes absolues : 1,55 milliard de dollars

Si des sécheresses extrêmes ont marqué le début de 2016 dans ce pays d’Afrique de l’Est, l’année s’est terminée par d’importantes inondations dues à de très fortes averses.

3. FidjiMorts : 47Pertes absolues : 1,38 milliard de dollars

Cet archipel au coeur du Pacifique a été touché très durement par Winston, un cyclone de catégorie 5. C'est également la tempête la plus puissante dans l'histoire des Fidji; elle a détruit les foyers de 34 000 personnes.

Le premier ministre des îles Fidji préside d'ailleurs la COP 23 cette année, à Bonn.

4. Sri LankaMorts : 99Pertes absolues : 2 milliards de dollars

Sécheresses, cyclones, pluies torrentielles, glissements de terrain, l’année 2016 n’a pas été de tout repos pour les Sri-Lankais. Les inondations ont forcé l’évacuation d’un demi-million de personnes.

5. VietnamMorts : 161Pertes absolues : 5,19 milliards de dollars

Ce pays d’Asie du Sud-Est a vu le mythique fleuve Mékong atteindre son plus bas niveau depuis 1926 avec les sécheresses les plus importantes en un siècle. Plusieurs cyclones et tempêtes ont causé des inondations. Plus de 370 000 maisons ont été détruites au cours de 2016.

L’index répertorie aussi les grands perdants depuis les 20 dernières années. Le Honduras trône au sommet de cette triste liste, avec entre autres une perte du produit intérieur brut de 1,9 %. Il est suivi de Haïti et du Myanmar, qui comptabilise à lui seul plus de 7000 victimes des changements climatiques. Neuf des dix pays identifiés sont en voie de développement.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine