Deux mois après s'être fait débouter par la Cour d'appel de l'Ontario, Hamed Shafia demande encore une fois un nouveau procès.

Le cabinet d'avocats Henein Hutchison a déposé en son nom une demande d'autorisation d'appel auprès de la Cour suprême du Canada.

Hamed Shafia purge une peine de prison à vie sans possibilité de libération avant 25 ans pour les meurtres de ses trois soeurs et de la première épouse de son père.

Son avocat souhaite déposer de nouvelles preuves et soutient qu'il était mineur au moment des faits qui lui sont reprochés.

Hamed Shafia et ses parents ont été reconnus coupables, en janvier 2012, de quatre chefs d'accusation de meurtre prémédité, des crimes motivés par ce que le juge avait qualifié comme étant un « concept tordu de l'honneur ».

En juin 2009, les corps des soeurs adolescentes de Hamed Shafia et de la première femme de son père avaient été retrouvés dans une voiture, au fond du canal Rideau, à Kingston, en Ontario.

Pendant son appel devant la Cour d'appel de l'Ontario, en novembre, Hamed Shafia avait notamment affirmé qu'une nouvelle preuve indiquait qu'il était trop jeune pour être jugé en tant qu'adulte et qu'il aurait dû avoir un procès séparé.

Le plus haut tribunal du pays décidera d'ici le mois d'avril si elle accepte ou non cette demande en appel.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu’est-ce que le fétichisme des pieds?





Rabais de la semaine