Lance Stroll a participé aux trois manches de la séance de qualification, et a réussi le 10e temps bon pour le milieu de grille. Son coéquipier Felipe Massa a fait le 6e chrono.

Après son départ en fond de grille à Melbourne, le pilote canadien ne voulait pas connaître pareille mésaventure à Shanghai.

Après une première journée gâchée par le brouillard, les équipes ont travaillé en mode urgence samedi pour préparer les voitures pour la séance de qualification, avec une seule séance d'essais libres de 60 minutes pour y arriver.

Williams a fait du bon travail au garage, et la performance de Stroll dans la première manche de la qualif l'a confirmé.

Il est passé dès la première manche (Q1) sous les 94 secondes au tour. Son chrono de 1 minute 33 s 986/1000 a été son meilleur de la séance, et lui a donné la confiance pour participer aux deux manches suivantes (Q2 et Q3).

Il a réussi à se qualifier en 10e place avec un temps final de 1:34,220.

Il a cédé 7 dixièmes à son coéquipier Felipe Massa qui partira de la 6e position sur la grille (1:33,507).

C'est donc mission accomplie en qualification pour le Canadien avec une séance complète de 3 manches, et le 10e temps, dès son deuxième week-end de course.

« On n'a pas eu la qualif qu'on voulait à Melbourne. L'objectif cette fois, c'était de passer en Q3, et nous y sommes arrivés, a expliqué Stroll.

« J'aurais pu faire un meilleur tour en Q3, avec une différence de deux ou trois places, mais on a atteint l'objectif, rappelle-t-il, et maintenant on a une autre course en avant de nous. »

Reste à voir comment il réussira à gérer un départ en milieu de grille (de l'extérieur de la cinquième ligne).

Williams, en troisième ligne grâce à Massa, est tout de même à 1,8 seconde de Mercedes-Benz en configuration de qualification.

Un autre pilote débutant s'est fait remarquer dans cette séance de qualification, mais pour les mauvaises raisons.

L'Italien Antonio Giovinazzi a détruit sa Sauber à la 18e minute de la qualification, dans le dernier virage, piégeux, qui donne du mal aux pilotes.

Il est parti en tête à queue à la réaccélération vers la ligne d'arrivée, et a durement frappé les pneus de protection, mais ne s'est pas fait mal. Il a quand même réussi le 15e temps, mais il a surtout donné beucoup de travail aux mécaniciens de l'équipe helvète.

Vettel encore en première ligne

C'est Lewis Hamilton qui a réussi le meilleur chrono de la séance, en 1:31,678.

Son coéquipier Valtteri Bottas pensait avoir place acquise en première ligne avec son chrono de 1:31,865 réalisé sous le drapeau à damier.

Mais c'était san compter Sebastian Vettel (Ferrari) qui, par un millième de seconde (1:31,864), a repoussé le Finlandais en deuxième ligne (3e position) dans son dernier tour lancé.

Vettel refait le même coup à Mercedes-Benz qu'en Australie en s'intercalant entre les deux flèches d'argent.

Il a réussi à devancer Valtteri Bottas d'un millième de seconde. Un écart suffisant pour l'installer en première ligne.

C'était la 63e pole position de Lewis Hamilton, la 75e de Mercedes-Benz.

« Une journée intéressante, car il a fallu travailler fort pour rattraper le temps perdu vendredi, a expliqué Hamilton. On comprend mieux la voiture, mais Ferrari a fait un pas en avant en configuration course.

« Je n'ai pas encore piloté en pneus pluie cette saison, donc ce sera intéressant dimanche », a admis Hamilton.

La FIA a refusé que la course soit disputée samedi, après la séance de qualification. Une suggestion de Lewis Hamilton.

« J'aimerais mieux qu'on remette de l'essence dans la voiture, et qu'on dispute la course aujourd'hui », a dit Vettel.

Il est en effet prévu de la pluie pour dimanche, mais moins qu'anticipé au début du week-end. Ce qui pimentera le spectacle.

Si c'est le cas, Hamilton devra composer avec des pneus qu'il ne connaît pas. Ce qui pourrait avantager Ferrari et Vettel.

On ne pouvait rêver à meilleur début de saison...

Résultats de la séance de qualification :

  • 1. Lewis Hamilton (GBR/Mercedes-Benz) 1:31,678 à la moyenne de 214,049 km/h
  • 2. Sebastian Vettel (GER/Ferrari) 1:31,864
  • 3. Valtteri Bottas (FIN/Mercedes-Benz) 1:31,865
  • 4. Kimi Räikkönen (FIN/Ferrari) 1:32,140
  • 5. Daniel Ricciardo (AUS/Red Bull-TAG Heuer) 1:33,033
  • 6. Felipe Massa (BRA/Williams-Mercedes-Benz) 1:33,507
  • 7. Nico Hülkenberg (GER/Renault) 1:33,580
  • 8. Sergio Pérez (MEX/Force India-Mercedes-Benz) 1:33,706
  • 9. Daniil Kvyat (RUS/Toro Rosso-Renault) 1:33,719
  • 10. Lance Stroll (CAN/Williams-Mercedes-Benz) 1:34,220
  • 11. Carlos Sainz fils (ESP/Toro Rosso-Renault) 1:34,150
  • 12. Kevin Magnussen (DEN/Haas-Ferrari) 1:34,164
  • 13. Fernando Alonso (ESP/McLaren-Honda) 1:34,372
  • 14. Marcus Ericsson (SWE/Sauber-Ferrari) 1:35,046
  • 15. Antonio Giovinazzi (ITA/Sauber-Ferrari) pas de temps en Q2 (accident)
  • 16. Stoffel Vandoorne (BEL/McLaren-Honda) 1:35,023
  • 17. Romain Grosjean (FRA/Haas-Ferrari) 1:35,223
  • 18. Jolyon Palmer (GBR/Renault) 1:35,279
  • 19. Max Verstappen (NED/Red Bull-TAG Heuer) 1:35,433
  • 20. Esteban Ocon (FRA/Force India-Mercedes-Benz) 1:35,496

Plus d'articles

Commentaires