Retour

Huitième baleine morte : jour d'autopsie à Miscou

Une équipe de spécialistes des mammifères marins assemblée à Miscou, au Nouveau-Brunswick, entreprend l'autopsie de la huitième baleine noire de l'Atlantique Nord trouvée morte ces dernières semaines dans le golfe du Saint-Laurent.

L’animal pèse environ 60 tonnes et sa taille est équivalente à celle d’un autobus. Sa carcasse a été hissée sur une plage pour être dépecée. Une trentaine de personnes participeront à l’opération.

« Ça prend une très grosse équipe de plusieurs partenaires pour juste physiquement monter la baleine sur la plage et commencer à examiner tout le tissu extérieur, couper pour entrer à l’intérieur pour en voir les organes vitaux. Les vétérinaires vont faire un examen vraiment profond pour essayer de déterminer la cause de mortalité », explique Matthew Hardy, chef des ressources aquatiques pour la direction des sciences de Pêches et Océans (MPO), en entrevue à ICI Acadie.

D’autres carcasses ont aussi fait l’objet d’autopsies ces dernières semaines à l’Île-du-Prince-Édouard et aux Îles-de-la-Madeleine. Les scientifiques espèrent que cette nouvelle autopsie apporte plus de réponses à leurs questions.

« On souhaite que cette baleine-ci soit en meilleur état que les autres, affirme Matthew Hardy. Les dernières qu’on a faites des nécropsies étaient vraiment dans un état de décomposition avancée. Celle-ci encore, visuellement de l’extérieur du moins, paraît en meilleure condition. On espère avoir de meilleurs résultats, une meilleure idée de ce qui peut avoir contribué au décès de cet animal. »

Matthew Hardy demande aux curieux qui seraient tentés de se rendre sur place pour observer l'opération de ne pas gêner le travail des scientifiques.

La mort d’un si grand nombre de baleines en si peu de temps consterne les scientifiques. Le ministère a fermé la pêche au crabe des neiges, demandé aux navires de transport de ralentir dans le secteur et resserré ses activités de surveillance pour protéger les baleines.

La baleine noire de l’Atlantique Nord, qui est aussi connue sous le nom de baleine franche de l’Atlantique Nord, est une espèce en voie de disparition au Canada. Elle est protégée en vertu des lois canadiennes et américaines. Il y a environ 500 baleines noires au total dans le monde, estime le MPO.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine