Retour

Hydro-Québec remporte le plus gros contrat de son histoire au Massachusetts

Hydro-Québec a remporté jeudi un contrat d'approvisionnement en électricité d'envergure historique qui verra la société d'État fournir un peu plus de 9 térawattheures d'hydroélectricité pour les 20 prochaines années à l'État américain du Massachusetts, dans le cadre du projet de ligne de transmission Northern Pass.

« On parle d'un contrat à long terme pour une très grande quantité d'énergie. Certainement le plus gros contrat depuis qu’Hydro-Québec a commencé à développer ses marchés d'exportation, soit au début des années 2000 », a expliqué la porte-parole de la société d’État, Lynn Saint-Laurent.

L'entente rapportera des millions de dollars à Hydro-Québec et, par le fait même, devrait l'aider à atteindre son objectif de doubler ses revenus d'ici 2030. Les revenus annuels de la société d'État se chiffrent actuellement à 13,3 milliards de dollars.

Le projet maintenant accepté, il reste à Hydro-Québec à construire la ligne Northern Pass, qui permettra de relier les réseaux électriques du Québec et du New Hampshire, pour ensuite connecter cette ligne à celles conduisant au Massachusetts.

Ainsi, environ 80 km d’une ligne de transport électrique seront mis en place au Québec, à un coût estimé de 620 millions pour la société d'État. La facture devrait toutefois grimper d'environ 60 millions en raison de l'enfouissement d'une section de la ligne dans le secteur de la forêt Hereford.

Le partenaire américain d’Hydro-Québec, Eversource Energy, se chargera de la construction de la portion de la ligne aux États-Unis.

La mise en service de la ligne, qui reliera le poste des Cantons, situé à Val-Joli, au Québec, et le poste de Franklin, dans le sud du New Hampshire, est prévue en 2020.

La proposition d'Hydro-Québec a été choisie parmi une quarantaine de projets.

« L’acquisition d’une électricité propre et abordable [...] se traduira pour les consommateurs du Massachusetts par une réduction des prix de l’énergie, dont ils ont bien besoin », s'est réjoui le président et chef de la direction d’Eversource, Jim Judge.

Le Massachusetts se tourne vers l’énergie propre

C’est en mars dernier que les entreprises de distribution d'électricité du Massachusetts ont lancé un appel d'offres en vue d'acquérir 9,45 térawattheures d'électricité supplémentaires.

Cet appel d'offres découle d'une loi adoptée en 2016 par l’État américain, qui impose aux distributeurs d'électricité de s'approvisionner à partir de différentes sources d'énergie renouvelable, dont l'hydroélectricité et l'énergie éolienne, dans le but notamment de réduire les émissions de gaz à effet de serre.

Hydro-Québec avait proposé six options d’approvisionnement différentes au Massachusetts, soit trois projets de ligne de transport distincts, qui comportaient chacun deux variantes pour l'approvisionnement en énergie : 100 % hydroélectrique ou une combinaison d'hydroélectricité et d'énergie éolienne.

Pour la portion « vent », la société d’État avait conçu sa proposition en partenariat avec Gaz Métro et Boralex, une société présente au Canada, aux États-Unis et en France. Gaz Métro et Boralex disposent d'un parc éolien voué à l'exportation.

C'est finalement l'option entièrement hydroélectrique qui aura été retenue.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards