La population canadienne a dépassé le cap des 37 millions d'habitants en avril dernier, un bond de plus de 1 million de personnes en 26 mois, selon Statistique Canada.

Il s'agit de la période la plus courte, soit deux ans et deux mois, jamais observée pour une augmentation de cette ampleur.

Selon l’organisme gouvernemental, la majorité des nouveaux Canadiens provient de l’immigration.

Seulement pour le premier trimestre de 2018, qui va du 1er janvier au 1er avril, près de 80 000 immigrants ont été reçus au pays, alors que le nombre de résidents permanents, dont la majorité est composée de détenteurs de permis de travail ou d’étude et, dans une moindre mesure, de demandeurs d’asile, augmentait de 22 300 personnes.

Par ailleurs, l'accroissement naturel, qui se calcule en faisant la différence entre le nombre de naissances et le nombre de morts, a atteint un creux historique dans les trois premiers mois de l'année, se chiffrant à près de 15 000 personnes. Statistique Canada note que le pays n’avait jamais enregistré autant de morts au cours d’un seul trimestre, soit 78 900.

Pas d’augmentation à Terre-Neuve

La population a augmenté dans toutes les provinces canadiennes lors du premier trimestre de 2018, sauf à Terre-Neuve-et-Labrador.

Le Nunavut, avec 0,7 %, ainsi que l’Ontario et l’Alberta, avec 0,4 %, ont été les provinces où l’augmentation de la population a été la plus importante.

Plus d'articles