Retour

Immigration clandestine : la sécurité des Manitobains préoccupe Brian Pallister

Le premier ministre du Manitoba, Brian Pallister, affirme que la province et le gouvernement fédéral discutent d'options pour faire face au nombre croissant de réfugiés qui franchissent la frontière avec les États-Unis.

Brian Pallister refuse de révéler plus de détails, mais dit qu’un appel avec le bureau du premier ministre Justin Trudeau a eu lieu.

« Ma première préoccupation est la sécurité des Manitobains, a déclaré M. Pallister. Mais je m'inquiète aussi de la sécurité des personnes qui cherchent refuge chez nous. »

« Le Manitoba a toujours été cet endroit accueillant pour les personnes à la recherche d’une vie meilleure et je veux faire en sorte que cela continue et je crois que c’est ce que souhaitent également les Manitobains », conclut-il.

Selon la Gendarmerie royale du Canada (GRC), 28 demandeurs d'asile ont traversé la frontière canado-américaine illégalement près d'Emerson au cours des trois derniers jours.

Appel urgent aux dons en argent

Le Conseil multiconfessionnel d'aide à l'établissement des immigrants au Manitoba, l'organisme caritatif qui coordonne l'aide offerte aux immigrants clandestins, a lancé un appel aux dons pour l'aider à faire face à la demande grandissante.

Samedi dernier, l'organisme a aidé 21 demandeurs d'asile qui avaient traversé la frontière canado-américaine à pied, dont une famille avec un bébé de six mois.

« Notre besoin immédiat est financier », affirme la directrice générale du conseil, Rita Chahal, ajoutant que l'organisme n'est pas en mesure d'accepter des dons de nourriture ou de vêtements.L'appel de l'organisme a été entendu par la Winnipeg Foundation, qui lui a octroyé 33 000 $ en subventions, ainsi qu'un donneur anonyme qui a fait un don de 23 000 $ à la cause.

L'Armée du Salut a aussi offert d'héberger jusqu'à 21 personnes dans un de ses refuges et des étudiants en droit prêtent main-forte pour aider les réfugiés à remplir leurs demandes d'asile et d'immigration.

Je ne peux pas vous dire à quel point notre communauté est incroyable, comment elle s'est ralliée derrière ces gens.

Rita Chahal, Conseil multiconfessionnel d'aide à l'établissement des immigrants au Manitoba

Elle ajoute qu'elle n'a pas encore eu l'occasion d'aborder la question avec le gouvernement provincial, mais qu'elle compte lui demander d'avoir accès à des logements supplémentaires afin d'héberger les demandeurs d'asile.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce garçon se fait prendre par le reste de sa famille!





Rabais de la semaine