Retour

Impasse des négociations entre les infirmières et les autorités de santé en Saskatchewan

Les négociations en vue d'un nouveau contrat de travail entre les infirmières enregistrées de la province et les Autorités de santé sont paralysés, avance le syndicat des infirmières de la Saskatchewan. Les infirmières sont sans contrat de travail depuis le 31 mars 2014.

« Nous sommes très déçus et croyons qu'il s'agit d'une occasion manquée de l'association des organisations de santé de la Saskatchewan (SAHO) de collaborer avec les 10 000 infirmières enregistrées de la province pour trouver des solutions afin d'améliorer les soins des patients et notre environnement de travail », affirme la présidente du syndicat, Tracy Zambory par voie de communiqué.

L'habileté des infirmières à faire appel à du personnel supplémentaire lorsque la sécurité des patients est compromise est le principal point de discorde, avance le syndicat.

Le syndicat accuse le SAHO de vouloir restreindre cette habileté. Actuellement, les infirmières ont l'habileté d'appeler du personnel infirmier supplémentaire lorsque la situation l'exige, selon le syndicat. Le SAHO tente de restreindre ce droit en imposant l'approbation d'un gestionnaire avant de pouvoir demander du renfort, dit le syndicat. Une telle mesure met à risque la sécurité des patients, ajoute-t-il.

Les négociations entre le syndicat et le SAHO sont en cours depuis sept mois.

SAHO surpris de la réaction du syndicat des infirmières

Le président directeur général de SAHO se dit surpris que le syndicat des infirmières qualifie les négociations d'impasses. Les pourparlers allaient plutôt bien et les deux partis faisaient simplement relâche cette semaine, croit Doug Forsyth.

SAHO n'a jamais voulu retirer aux infirmières le droit d'appeler des renforts, comme le dit le syndicat, selon M. Forsyth. Il avance plutôt que l'organisation voulait clarifier ce droit.

La pierre d'achoppement dans les négociations est plutôt la question des salaires, croit le PDG.

Lors de la dernière période de négociations en 2008, les infirmières ont obtenu une augmentation de salaire de 36 %, soit une hausse exceptionnelle, selon Doug Forsyth.

Plus d'articles