Retour

Incendie de Londres : 27 tours d'habitation jugées dangereuses

Dans la foulée de la tragédie de la tour Grenfell à Londres, 27 tours d'habitation ont été jugées non conformes aux normes anti-incendie dans plusieurs régions de l'Angleterre.

Cela survient alors que 4000 habitants ont dû être évacués d'urgence dans la soirée de vendredi, dans le nord de Londres.

En tout, 600 bâtiments ont été inspectés après l'incendie de la tour Grenfell, dans l'ouest de la capitale britannique, qui a fait 79 morts le 14 juin.

Les 27 bâtiments jugés non conformes sont notamment situés à Londres, à Manchester et à Plymouth, a indiqué samedi le département des Collectivités locales.

La première ministre britannique Theresa May a assuré que les autorités faisaient désormais au plus vite pour déterminer les initiatives à entreprendre.

Mme May a présenté des excuses après avoir été vivement critiquée pour la réaction tardive des pouvoirs publics lors de la tragédie.

« Dans certains cas, il est possible de prendre des mesures adaptatives. Dans d'autres, il est nécessaire que les gens évacuent provisoirement et c'est ce qui s'est passé hier soir à Camden », a-t-elle expliqué sur l'antenne de Sky News.

Vendredi soir, les pompiers ont ordonné l'évacuation des 4000 habitants des cinq tours de Chalcots Estate, jugeant le risque d'incendie trop élevé.

Des employés municipaux étaient chargés de transmettre l'ordre d'évacuation appartement par appartement.

Les résidents se sont ainsi retrouvés dans la rue, et la plupart ont dû passer la nuit dans un gymnase où des matelas pneumatiques ont été mis à leur disposition.

Certains se sont plaints d'avoir appris la nouvelle dans les médias et du court délai qui leur a été accordé pour quitter leur logement.

D'autres ont carrément refusé d'obtempérer, jugeant la mesure excessive.

« Je sais que c'est difficile, mais Grenfell change tout », a souligné vendredi soir Georgia Gould, la présidente du conseil de quartier de Camden, où sont situées les tours de Chalcots Estate.

« Je ne crois pas que nous puissions prendre des risques avec la sécurité de nos habitants », a-t-elle ajouté.

Mme Gould estime qu'il faudra jusqu’à quatre semaines pour que les tours soient rendues conformes aux normes.

Plusieurs matériaux problématiques

Les enquêteurs ont déterminé qu'un réfrigérateur défectueux est à l’origine de l’incendie de la tour Grenfell.

La composition des revêtements extérieurs de l’immeuble aurait ensuite permis aux flammes de se propager rapidement.

Le revêtement extérieur est également en cause dans l'évacuation des cinq tours de Chalcots Estate, mais les pompiers ont relevé d'autres anomalies, comme des portes coupe-feu inadaptées et des vides dans les murs susceptibles de favoriser la propagation des flammes.

Des courriels de la société Arconic démontrent par ailleurs que l'entreprise a fourni pour la tour Grenfell des plaques d'isolation qu'elle savait combustibles.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine