Retour

Inconduites sexuelles : une actrice raconte son « expérience horrible » avec Dustin Hoffman

Dans un texte publié vendredi sur le site du magazine The Hollywood Reporter, Kathryn Rossetter affirme avoir été victime à de nombreuses reprises d'attouchements sexuels de la part de Dustin Hoffman. Les deux artistes jouaient alors une pièce de théâtre à Broadway, dans les années 80.

C’est un rêve devenu cauchemar que relate Kathryn Rossetter. Aspirante actrice, elle dit avoir passé une audition, en 1983, pour la pièce d’Arthur Miller Mort d’un commis voyageur. La jeune femme aurait tapé dans l’œil de Dustin Hoffman qui aaurait insisté pour qu’elle soit engagée afin d’interpréter le rôle de sa maîtresse.

Mme Rossetter raconte que la vedette du film Le Lauréat l'a immédiatement présentée à sa femme, mais que son comportement a commencé à changer les jours suivants. L’actrice raconte que Dustin Hoffman l’a d’abord invitée dans une chambre d’hôtel avant de lui demander un massage. « Cela a été le début de ce qui est devenu une expérience horrible, démoralisante et violente », écrit-elle.

Sur scène, la situation aurait en effet empiré. Presque à chaque spectacle, Dustin Hoffman aurait passé la main sous la combinaison de l’actrice. « Il a continué, de manière de plus en plus agressive, écrit-elle. Un soir, il a commencé à me pénétrer avec ses doigts. Nuit après nuit, je rentrais chez moi et je pleurais. »

Une photo compromettante

Dustin Hoffman aurait aussi agrippé les seins de la comédienne au cours de fêtes, lorsque les deux artistes posaient pour une photo. « Il était assez habile pour enlever sa main juste quand la photo était prise. […] Par chance, je possède une photo où il a pu être pris sur le fait. […] Me voilà, avec un grand sourire et avec mon bras qui essaie de le repousser. Mais, prise ainsi, on a l’impression que je suis complice du geste. Je ne l’ai jamais été. Jamais. »

La photo en question accompagne l’article mis en ligne par The Hollywood Reporter.

Kathryn Rossetter dit avoir demandé à plusieurs reprises à Dustin Hoffman d’arrêter ses inconduites, en vain. L’actrice affirme encore que celui qu’elle considérait au départ comme un héros a exigé à plusieurs reprises qu’elle lui masse les pieds et qu'il demandait qu’elle aille « toujours plus haut », ce qu’elle aurait refusé. Un autre soir, Dustin Hoffman aurait également réussi à lui enlever sa combinaison pour montrer ses seins au reste de l’équipe.

Kathryn Rossetter affirme avoir pensé dénoncer les agressions de Dustin Hoffman au syndicat des acteurs.

La comédienne a par la suite participé à l’adaptation de la pièce pour un film diffusé à la télévision.

Anna Graham Hunter a également participé à ce tournage au cours duquel Dustin Hoffman se serait mal conduit envers elle. Le mois dernier, sur le site du Hollywood Reporter, elle a accusé l’acteur d’attouchements et de harcèlement sexuel. Anna Graham Hunter était alors âgée de 17 ans et elle faisait un stage dans l’équipe de production du film.

Dustin Hoffman avait immédiatement réagi à ces accusations. Il s'était excusé et avait affirmé que les comportements décrits ne reflétaient pas la personne qu'il était. Toutefois, alors qu’il participait à un panel pour célébrer les 20 ans du film Wag the Dog, l’acteur a été interrogé sans relâche par l’animateur John Oliver qui trouvait ses explications insuffisantes.

L’acteur de 80 ans a alors affirmé ne pas se souvenir de Anna Graham Hunter : « Je ne l’ai jamais rencontrée; si je l’ai rencontrée, c’était lors d’un concert avec d’autres gens ».

Plus d'articles