Retour

Inondations au N.-B. : de l'aide gouvernementale envisagée pour les sinistrés

Les résidents touchés par les inondations au Nouveau-Brunswick sont encouragés à faire l'inventaire des dommages à leur propriété et leur valeur. Le premier ministre Brian Gallant n'écarte pas la possibilité de créer un plan gouvernemental d'aide et d'indemnisation.

Le premier ministre du Nouveau-Brunswick, Brian Gallant, s'est rendu dans les régions touchées par les inondations, à Fredericton, lundi après-midi.

« Il y a des seuils qu'il faut atteindre pour qualifier avec le fédéral donc on demande à tout le monde de comptabiliser les dommages [...] et communiquer ça avec le gouvernement et par la suite on va savoir si on pourra appliquer sur un programme avec le gouvernement fédéral », explique Brian Gallant.

Le premier ministre demande aux résidents de rester vigilant. Il encourage également les sinistrés à rester informer.

« La meilleure chose que les gens peuvent faire c'est de rester informer : où sont les inondations potentielles et en ce moment, quelles routes sont bloquées, les centres de réchauffements. »

Le niveau de l'eau pourrait dépasser les prévisions

En fin de semaine, la Ville de Fredericton pensait que le pire était passé. Elle avisait que le niveau du fleuve Saint-Jean resterait stable. Mais la pluie tombée lundi dans la capitale change les prévisions. Le niveau de l'eau du fleuve pourrait atteindre 8,3 mètres, déclare le directeur des mesures d'urgence de Fredericton, Wayne Tallon.

« Nous tenton de prédire avec le plus d'exactitude possible le niveau de l'eau, mais la montée rapide du fleuve Saint-Jean la semaine dernière nous a pris au dépourvu », mentionne le directeur des mesures d'urgence de Fredericton Wayne Tallon.

Selon lui, le changement de température drastique et les précipitations abondantes de lundi sont responsables de la remontée du niveau de l'eau. « Nous n'avons pas vraiment eu de printemps. Nous sommes passés de l'hiver à l'été », souligne-t-il.

Bureaux fermés

La crue des eaux force la fermeture de bureaux gouvernementaux au centre-ville de Fredericton. Lundi, le Nouveau-Brunswick demande à des fonctionnaires de la capitale de ne pas se rendre au travail.

Plusieurs rues du centre-ville sont inondées, ce qui occasionne des contraintes de stationnement et de circulation.

Les immeubles gouvernementaux situés entre l'avenue University, les rues Dundonald, Beaverbrook et Smythe sont donc fermés.

Le gouvernement invite les employés touchés de demeurer accessibles et de travailler à partir de la maison, dans la mesure du possible.

Les bureaux à l'extérieur du centre-ville demeurent quant à eux ouverts.

Fredericton appelle les responsables des différents bureaux à faire preuve de jugement si des employés doivent passer par le centre-ville ou par des ponts pour se rendre au travail.

Pour sa part, la Ville de Fredericton encourage les employés qui se rendront au travail lundi à utiliser le covoiturage ou le transport en commun afin de réduire la congestion routière provoquée par les fermetures de rues.

Écoles et rues fermées

La crue des eaux entraîne la fermeture de certaines écoles du district scolaire anglophone Ouest, lundi et l'annulation de passages d'autobus.

Les élèves de l'école George Street à Fredericton et de Barker's Point ont congé.

Le niveau de l'eau est de huit mètres à Fredericton. Selon le directeur des mesures d'urgence de Fredericton, Wayne Tallon, il devrait rester stable au cours des prochains jours.

Quarante rues de la ville sont fermées. « Nous demandons aux gens s'il-vous-plaît de respecter les barrières installées sur les rues. Pour ceux qui ne les respectent pas, ils seront soumis à une amende de 172,50 $ », déclare M. Tallon.

Dans les rues inaccessibles, la collecte des ordures et des matières recyclables se fera la semaine prochaine a indiqué la Ville.

Même si les ponts Westmorland et Princess Margaret demeurent ouverts, la Ville demande aux résidents de les éviter aux heures de pointe.

Transports

Pour réduire les embouteillages, la Ville demande à ses résidents de marcher ou de faire du vélo dans la mesure du possible.

Les transports en commun sont gratuits lundi, à Fredericton, et la fréquence de passage des autobus sera augmentée. Mais la Ville prévient les usagers qu'il pourrait y avoir des retards.

Des stationnements et des navettes qui mèneront directement au centre-ville seront accessibles de 6 h 30 à 9 h 30 et de 15 h 30 et 19 h.

Le stationnement au centre-ville sera limité. Seuls les garages des stationnements de l'Est et de Frederick's Square restent ouverts. Leur utilisation est toutefois limitée aux détenteurs de permis mensuel.

Le sud surveillé

Alors que l'eau continue de monter dans la capitale, le directeur des communications au ministère de la Justice et de la Sécurité publique, Robert Duguay, s'inquiète aussi pour les régions au sud de Fredericton.

« On continue à surveiller la pluie de très près, précise-t-il. La région au sud [de Fredericton] a notre attention, parce que là c'est cette partie qui sera touchée à mesure que les eaux se déplacent. »

Plus d'articles