Retour

Inondations au Nouveau-Brunswick : des résidents de Musquash évacués

Des dizaines de personnes évacuées de Musquash, au Nouveau-Brunswick parce que leur communauté est menacée par les eaux d'un barrage attendent de pouvoir rentrer chez elles.

De fortes pluies se sont abattues sur le Nouveau-Brunswick, vendredi et samedi. Plusieurs régions ont reçu une centaine de millimètres de pluie en 24 heures. Cette eau combinée à celle résultant de la fonte des neiges a causé plusieurs inondations.

Les occupants d’environ 75 maisons à Musquash, non loin de Saint-Jean, ont été évacués par précaution parce que le niveau de l’eau à un barrage voisin était « extrêmement élevé », indique Robert Duguay, directeur des communications de l’Organisation des mesures d’urgence du Nouveau-Brunswick.

« Par mesure préventive, ils ont mis en place le plan d’urgence qui nécessitait l’évacuation des résidents en dessous du barrage. Ç’a eu lieu très tard hier soir. Ce matin, il y aura des suivis pour évaluer la situation, déterminer la situation des niveaux d’eau et quand les résidents auront la possibilité de retourner chez eux », dit-il.

La Croix-Rouge a aidé 87 personnes évacuées à s’installer dans un hôtel à Saint-Jean, affirme le coordonnateur Allie Murchison. Les autres personnes ont choisi de demeurer chez des membres de leur famille, ajoute-t-il.

Les autorités ont recommandé aux personnes évacuées d’emporter le nécessaire pour 48 heures, a précisé le chef des pompiers de Musquash, Mike Mersereau, samedi soir, mais il ne pouvait estimer à ce moment combien de temps les gens devraient passer hors de leurs demeures.

Toutefois, les intervenants sur place ont constaté dimanche matin que le niveau des eaux avait commencé à diminuer, souligne Robert Duguay.

Si le barrage devait céder, on craint que les eaux inondent les maisons ou endommagent le pont de l'autoroute à proximité.

La Croix-Rouge rappelle à toute personne qui a besoin d’aide de communiquer avec elle au 1-800-222-9597.

Plus d'articles