Retour

Inondations : l’aide de l’armée est sollicitée dans l’intérieur

Le niveau des cours eaux, qui devrait atteindre des sommets jeudi ou vendredi dans l'intérieur de la Colombie-Britannique, en raison de la fonte des neiges accélérée par les températures élevées, fait craindre le pire aux autorités.

Certaines demandent l’aide de l’armée pour poser des sacs de sable et protéger des propriétés. Les habitants de Grand Forks présents à une rencontre mardi soir ont applaudi cette demande. « Nous allons avoir besoin d’aide sur le terrain et pour longtemps », a déclaré Dan Derby, le pompier en chef pour la région de Kootenay-Boundary. Le District régional dit avoir sollicité des renforts en faisant une demande auprès du député fédéral de South Okanagan West Kootenay, Richard Cannings.

« Pour ce faire, la province doit faire la demande au gouvernement fédéral », a expliqué l’élu en ajoutant qu’il ne pouvait pas faire ces démarches par lui-même.

Un porte-parole du Service de gestion des urgences de la province, Jordan Turner, dit que des pourparlers sont en cours avec Ottawa pour que de l’aide soit envoyée. Il soutient toutefois que le gouvernement ne réclamera pas que l’armée débarque en Colombie-Britannique. Il demandera plutôt de l’aide pour des besoins spécifiques et laissera Ottawa décider des ressources à envoyer.

La province sur un pied d’alerte

Environ 2000 maisons sont touchées par un ordre d’évacuation, et 2600 sont en état d’alerte en Colombie-Britannique. Selon le Service de gestion des urgences, les régions de Boundary et de la vallée de Similkameen ont déjà connu des inondations importantes, que les risques demeurant élevés dans les régions de Shuswap et de l'Okanagan.

La mairesse d’Osoyoos, Sue McKortoff, espère que la météo sera clémente dans cette ville du sud de l'Okanagan. « Nous prions pour que ce ne soit pas aussi chaud que ce qui est prévu et nous ne voulons pas de pluie. Tout ce que la pluie fait est d’accélérer les choses », lance-t-elle.

La crue du fleuve Fraser surveillée dans Metro Vancouver

Sur Twitter, les services d'incendie et de sauvetage de Vancouver, Vancouver Fire, mettent aussi la population en garde au sujet du fleuve Fraser en raison d’un débit plus fort. Ils demandent d’éviter les berges et les plages du cours d’eau à cause d’une possible érosion et de courants puissants.

Mardi, la Municipalité de Langley a publié des alertes d’évacuation pour certains secteurs de Glen Valley, de Brae Island et de McMillan Island. Il s’agissait de la première alerte lancée dans une communauté proche de Metro Vancouver.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Un gros chien fait des vagues en apprenant à nager





Rabais de la semaine