Retour

Inondations : La Garde côtière canadienne prêtera main-forte au N.-B.

La Garde côtière canadienne aidera les autorités du Nouveau-Brunswick, notamment afin d'aider les personnes isolées ou les personnes qui sont incapables d'évacuer leur maison en toute sécurité.

Les autorités « continuent à exhorter » les personnes affectées par les inondations à évacuer tant qu’il est possible. Elles sont toutefois conscientes que des personnes ne peuvent plus évacuer en toute sécurité et que d’autres choisissent de rester dans leur domicile, même dans les régions à risque.

« Pour ces personnes, on veut avoir une présence et des bateaux et la Garde côtière va nous aider à garder ces personnes en sécurité », a déclaré le premier ministre Brian Gallant durant un point de presse, jeudi après-midi.

Pour l'instant, c'est cette aide qui a été privilégiée, plutôt que celle des Forces armées canadiennes. Les autorités évaluent toutefois constamment la situation.

Fermeture de la Transcanadienne entre Moncton et Fredericton

La Transcanadienne (route 2), sera fermée à partir de jeudi, 19 h. Les automobilistes devront passer par la route 1 à River Glade et la route 7 à Oromocto, puisqu'il est prévue que la crue du fleuve touchera un tronçon de la Transcanadienne dans la région de Jemseg, à une soixantaine de kilomètres au sud de Fredericton.

Dans sa plus récente mise à jour, l'Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick affirme que les communautés riveraines du sud du Nouveau-Brunswick doivent s'attendre à ce que les niveaux d'eau continuent de grimper au cours des prochains jours.

Déjà, des niveaux jamais vus ont été enregistrés dans un certain nombre de secteurs.

À Saint-Jean, le niveau des inondations historiques de 1973 a été égalé et sera dépassé au cours des prochains jours. Il pourrait même dépasser d'un mètre le niveau atteint lors des dernières inondations majeures au Nouveau-Brunswick, en 2008. « Les expériences vécues lors d'inondations passées ne sont pas suffisantes pour savoir comment gérer la situation », a déclaré Greg McCallum, de l'Organisation des mesures d'urgence.

En quelques heures mercredi, l’eau a recouvert plusieurs rues, comme dans le secteur du chemin Gault et de l'allée Grenville.

Comme l’eau continue de faire des dégâts, l’Organisation des mesures d'urgence de Saint-Jean recommande aux résidents qui habitent le long du fleuve Saint-Jean d'évacuer immédiatement. Greg McCallum, de l'Organisation des mesures d'urgence, demandent aux résidents qui souhaitent évacuer leur maison de le faire à la lumière du jour.

Les secteurs concernés :

  • Randolph – les personnes qui habitent au-delà du pont Randolph;
  • le secteur du chemin Westfield (de South Bay à Morna) – les personnes qui habitent entre le chemin Gault et la pointe est du croissant Mellinger;
  • chemin Ragged Point – les personnes qui habitent au-delà de l’église Saint-François-de-Sales;
  • chemin Beach;
  • toute zone isolée le long du fleuve Saint-Jean.

Le ministère de l'Environnement du Nouveau-Brunswick presse les riverains à Saint-Jean et dans ses environs de quitter les lieux.

Environ 1400 résidents se verront offrir un service de navette gratuit, le long de la route Westfield, à partir de 16 h jeudi. D'autres navettes seront ajoutées plus tard.

La Ville rappelle que les personnes qui ont besoin d’aide peuvent communiquer avec la Croix-Rouge canadienne, en composant le 1 800 863-6582, ou se rendre au centre communautaire Carleton

Les services d’urgence demandent à tous les résidents de respecter la signalisation et les barrières.

Entre Saint-Jean et Fredericton

Presque toutes les régions le long du fleuve entre Saint-Jean et Fredericton sont touchées.

Le gouvernement souligne que le centre-ville à Fredericton est toujours paralysé. Le niveau de l'eau dans la capitale est à près de 8 mètres. « Il y a une quarantaine de rues qui sont fermées. Des bureaux du gouvernement le sont aussi », déclare Vicky Deschênes.

La province demande aux citoyens d'être patients. Les inondations tout comme les opérations de nettoyages sont loin d'être terminées.

L'Organisation des mesures d'urgence du Nouveau-Brunswick fournit, à certains endroits, des sacs de sable aux résidents afin qu'ils puissent mieux protéger leur propriété.

Entre Saint-Jean et Fredericton, 140 routes sont touchées et près de 50 le seront au cours des prochains jours, prévoit le gouvernement. Quatre-vingt-six routes sont complètement fermées à cause de la crue des eaux.

Le meilleur moyen de rester informé sur l'état des routes est de composer le 511 ou de consulter le site du gouvernement.

Programme d’aide financière

Le gouvernement du Nouveau-Brunswick demandera l’aide du gouvernement fédéral. Le gouvernement de Brian Gallant a annoncé mercredi qu'il lançait un programme d’aide financière en cas de catastrophe pour les résidents touchés par les inondations.

Seront admissibles les citoyens, les petites entreprises et les municipalités qui subissent des dommages.

« Il est devenu clair que nous allons dépasser le seuil des dommages requis pour demander une aide financière fédérale en cas de désastre », a déclaré le premier ministre Brian Gallant lors d’un point de presse, mercredi après-midi.

Plus d'articles