Retour

Inondations : « le pire n'est pas passé », selon les autorités

« Le pire n'est pas passé » pour les communautés situées au sud de Fredericton, selon le premier ministre Brian Gallant, au sujet des inondations. Les autorités s'attendent à ce que le niveau de l'eau dépasse celui de 2008, et peut-être même le niveau historique de 1973. Elles demandent aux personnes situées dans les communautés à risque d'évacuer volontairement leur domicile et la région tant que les routes sont encore sécuritaires.

Le niveau de l'eau monte à Saint-Jean. Il se situe maintenant à près de 5 mètres, mais il pourrait atteindre 6,6 mètres d’ici dimanche. Le seuil d'alerte est de 3,8 mètres.

L’Organisation des mesures d’urgence (OMU) de la Ville demande aux gens qui vivent près du fleuve Saint-Jean dans les secteurs suivants de quitter leur demeure :

  • Randolph;
  • chemin Westfield;
  • chemin Ragged Point­.

Le directeur des communications au ministère de la Justice et de la Sécurité publique, Robert Duguay, considère que la Ville de Saint-Jean a pris la bonne décision en publiant un avis d'évacuation volontaire.

La Municipalité invite les résidents à se réfugier chez des membres de leur famille ou chez des amis.

Ceux qui n'ont nulle part où aller pourront être hébergés au centre communautaire Carleton.

Les autorités de Saint-Jean s'attendent à ce que les niveaux d'eau dépassent ceux de 1973, les pires que la ville ait connus.

Alerte maximale

D'autres localités situées entre Fredericton et Saint-Jean demeurent sous haute surveillance, selon l'Organisation des mesures d'urgence. Elle estime que les résidents de Jemseg, Gagetown, Hampstead, Belleisle, Grand Bay-Westfield, Quispamsis, Oak Bay en plus de la ville de Saint-Jean devraient être en état d'alerte maximale.

L'évacuation volontaire est la meilleure option qui s'offrent aux résidents des communautés à risque, selon Greg McCallum, de l'OMU. « Si les gens choissisent de rester dans leur maison, j’aimerais que ce soit très bien compris qu’ils ne doivent pas s’attendre à ce qu’on leur livre quoi que ce soit, de la nourriture, de l’eau ou du carburant. C'est une distraction pour les opérations d’urgence. Si les gens se trouvent incapables de maintenanr leur présente à la maison, leur option est d’évacuer. »

Les autorités demandent aux résidents qui veulent évacuer leur domicile d'appeler la Croix-Rouge au 1-800-863-6582 et de s'inscrire même s'ils n'ont pas besoin de l'aide de l'organisation.

Ce que vous devez savoir :

  • L’avis d’évacuation volontaire à Saint-Jean touche 1900 personnes, mais pourrait toucher 2000 personnes dès que le niveau d'eau atteint 5,8 mètres
  • Le niveau de l'eau pourrait dépasser de plus de deux mètres le seuil d'alerte
  • Le niveau d'eau à Fredericton est toujours élevé et ne baissera pas avant plusieurs jours
  • Tous les résidents le long du fleuve Saint-Jean sont appelés à se préparer à une inondation

Routes barrées

L'OMU de Saint-Jean prévient les riverains que les inondations pourraient être pires que celles de 2008.

La Ville rappelle que la circulation dans plusieurs secteurs est limitée.

Routes fermées à Saint-Jean :

  • chemin Lawrence Long;
  • chemin Dominion Park;
  • chemin Beach;
  • rue Bay sur le chemin Westfield;
  • chemin d'accès privé au 221, chemin Manners Sutton;
  • le débarcadère du traversier de la promenade Kennebecasis.

Dans les communautés au sud de Fredericton, davantage de routes seront fermées dans les prochains jours.

Fredericton toujours sous l'eau

Le gouvernement encourage la population à utiliser le transport en commun, à opter pour la marche et le vélo ou encore à faire du covoiturage puisque le stationnement au centre-ville est limité.

La Sécurité publique mentionne que rien n'est garanti pour Fredericton, même si la situation est stable. « L'eau a nulle part où aller pour l'instant à Fredericton, il faut donc être patient », explique Greg McCallum, de l'OMU. Le niveau d'eau atteint 8,2 mètres dans la capitale.

Les équipes de pompiers de Fredericton et de la Sécurité publique, mercredi, visitent les résidents touchés pour vérifier comment ils se portent et l'état de leur système électrique.

L’eau du fleuve Saint-Jean atteint son plus haut niveau en 10 ans à Fredericton.

Des pannes de courant imprévues pourraient aussi se produire, avise Énergie NB.

À ce jour, 176 clients ont été débranchés en raison des inondations.

Plus d'articles