Retour

Interdiction des essais nucléaires : Israël montre une timide ouverture

Le premier ministre Benyamin Nétanyahou a affirmé soutenir le Traité d'interdiction complète des essais nucléaires (TICE) tout en indiquant qu'Israël n'était pas encore prêt à le ratifier.

Dans un communiqué émis au terme d'une rencontre avec le secrétaire général de l'organisation du TICE, Lassina Zerbo, le chef de l'État hébreu a indiqué qu'il « soutenait le traité et ses objectifs », mais que la question de ratification « dépendait du contexte régional et du moment approprié ».

L'État d'Israël n'a jamais confirmé officiellement posséder l'arme nucléaire, mais selon des informations collectées par le gouvernement américain, le pays serait doté de 115 ogives nucléaires. Il serait également le seul de la région du Moyen-Orient à posséder l'arme atomique.

Lassina Zerbo, a salué les efforts d'Israël. Il est convaincu de voir le pays ratifier le traité prochainement, malgré l'absence d'échéancier précis, et a indiqué que son organisation et le gouvernement israélien poursuivraient les discussions en ce sens.

M. Zerbo estime que la ratification par Israël est une étape cruciale envers la création d'une zone dénucléarisée au Moyen-Orient.

La question de l'arme nucléaire a régulièrement été une source de conflits entre l'État hébreu et d'autres régimes de la région, dont ceux l'Iran et de l'Égypte.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un enfant impressionne à la batterie dans le métro de New York





Rabais de la semaine