Retour

Irak : la victoire est « imminente » à Mossoul

Les autorités irakiennes sont sur le point de chasser de Mossoul les derniers djihadistes du groupe armé État islamique (EI), a indiqué samedi le général américain Robert Sofge, qui a parlé d'une victoire « imminente ».

« Je ne veux pas spéculer si ce sera aujourd'hui ou demain, mais je pense que ce sera très bientôt », a déclaré le gradé américain depuis Bagdad.

Selon le général Sofge, les djihadistes qui se trouvent toujours dans la deuxième ville d’Irak sont « désespérés » et se battent jusqu'à la mort dans un petit périmètre de deux pâtés de maisons.

Pour ralentir la progression de l’armée, l'EI a posé des engins explosifs partout sur son passage. Une bombe a même été découverte sous un berceau, a raconté Robert Sofge.

« Ils font autant de ravages qu'ils le peuvent pendant ces derniers combats », a-t-il déclaré.

Des djihadistes se font passer pour morts, puis déclenchent le dispositif de leur gilet explosif à l’approche de l’armée irakienne. Des combattantes se sont aussi fait sauter au milieu de civils déplacés.

« Ce combat à Mossoul n'est comparable en rien à ce qu'ont pu faire des militaires de notre époque », a ajouté le général.

Tués en tentant de fuir

Certains djihadistes cherchent aussi à fuir, se fondant dans le flot des réfugiés civils après avoir rasé leurs barbes et changé de vêtements.

Quelques-uns d’entre eux ont été tués par les forces irakiennes tandis qu’ils tentaient de s’enfuir en traversant le Tigre.

Ils ont « tenté de traverser vers l'autre rive, mais nous avons des forces là-bas », a indiqué le lieutenant-général Abdulghani Al-Assadi, un commandant des troupes d'élite du contre-terrorisme (CTS).

Ils ont voulu revenir vers la vieille ville, mais les forces de sécurité « leur ont tiré dessus et leurs corps sont restés dans l’eau », a déclaré le lieutenant-général, sans toutefois préciser leur nombre.

Le commandement conjoint des opérations en Irak a pour sa part fait savoir que 35 membres de l’EI avaient été tués et six autres capturés.

Une victoire serait un tournant majeur pour les forces irakiennes, qui avaient dû abandonner la ville aux djihadistes en juin 2014.

La fin du groupe armé État islamique?

Près de neuf mois après le début de cette bataille, la chute des djihadistes de l’EI pourrait marquer le début de la fin de ce groupe, estime le politologue et spécialiste du Moyen-Orient Sami Aoun.

« Certainement, c’est la fin de cette grande utopie, de cette grande légende qui est quand même assez romancée », a-t-il indiqué en analyse sur les ondes du RDI. Elle n’a pas vraiment d’assises ni dans la culture politique musulmane ni dans la culture politique irakienne, ajoute M. Aoun.

La défaite de l’EI permettrait de « dissiper ces utopies qui ont une force d’attraction pour les jeunes musulmans, qui voient dans l’usage de la force et le recours au terrorisme une porte de salue ou de sortie de leur propre crise », ajoute le professeur de l’Université de Sherbrooke.

Surtout, la fin des combats à Mossoul serait l’une des premières étapes dans la reconstruction d’un Irak « sur des fondements plus solides, plus nationaux », dit M. Aoun, qui estime qu’un état de droit démocratique pourrait revivre au pays.

Ce sont des divisions internes, mais aussi régionales qui ont prolongé le conflit dans la région au cours des derniers mois, rappelle-t-il. Il existe « un profond fossé entre sunnites et chiites irakiens », dit-il, mais aussi une polarisation entre l’Iran et les grands pouvoirs arabo-sunnites, tel que l’Arabie Saoudite, au sujet de l’Irak.

La population de Mossoul a été « presque prise en otage » au milieu de ces divisions, ajoute M. Aoun, selon qui la cohésion nationale du pays est possible si l’Irak ne reste pas qu’un « champ de règlement de compte entre les puissances régionales et internationales, ou entre les communautés qui composent l’Irak ».

La bataille de Mossoul a été lancée en octobre 2016 par l’armée irakienne, avec le soutien de la coalition menée par les États-Unis.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine