Retour

« J'avais l'impression de lire des critiques personnelles. C'était pénible. » - Xavier Dolan

Au lendemain de la première de Juste la fin du monde à Montréal, Xavier Dolan est revenu mardi en conférence de presse sur les critiques acerbes dont son film a été l'objet à Cannes en mai.

Aux côtés des acteurs Gaspard Ulliel, Léa Seydoux et Nathalie Baye et de la productrice Nancy Grant, le réalisateur québécois a réitéré la fierté qu'il ressent pour ce film, son « plus entier ». Présenté au Festival du film de Toronto dimanche et prévu en salle la semaine prochaine, le film a vécu des premières heures mouvementées à Cannes, faisant l'objet à la fois de critiques sévères et élogieuses.

Quatre mois plus tard, et au moment où il est déjà bien engagé dans la production de son prochain film, The Death and Life of John F. Donovan, Xavier Dolan affirme avoir été ébranlé par ce qu'il a lu.

« Tous les films à Cannes polarisent. C'est le propre d'un festival qui est caractérisé par sa culture non pas de la critique, mais de la détestation, estime-t-il. J'ai eu cinq films à Cannes, et les deuxième et troisième ont divisé énormément. Il y a des critiques qui ont été dures, cruelles même. »

Rappelons que Juste la fin du monde, adapté d'une pièce de Jean-Luc Lagarce, a valu au réalisateur québécois le Grand Prix à Cannes. Il est ainsi devenu le deuxième Canadien à avoir reçu cette récompense, après Atom Egoyan en 1997.

Des fleurs pour Dolan

La présence à Montréal des trois acteurs français a permis d'en apprendre davantage sur la naissance et la production de Juste la fin du monde, notamment que Dolan avait écrit un rôle pour Ulliel à l'époque de J'ai tué ma mère, et que Seydoux s'est régulièrement absentée du tournage pour participer au film Spectre, de la série des James Bond.

Les trois vedettes françaises ont salué mardi le travail du réalisateur québécois, ainsi que son talent.

Juste la fin du monde raconte l'histoire d'un auteur, interprété par Ulliel, qui retourne dans son village natal après de nombreuses années d'absence afin d'annoncer sa mort prochaine à sa famille. Vincent Cassel et Marion Cotillard font également partie de la distribution.

Le film arrivera en salle au Québec et en France le 21 septembre.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Cet amateur de hockey gagne 1000$ s'il réussit à marquer





Rabais de la semaine