Retour

« Je ne suis pas raciste », dit Donald Trump

Le président Donald Trump s'est défendu dimanche dans la foulée des commentaires désobligeants sur Haïti et des pays africains qu'il aurait tenus déclarant qu'il n'était pas raciste.

« Non, je ne suis pas raciste. Je suis la personne la moins raciste que vous ayez jamais interviewée », a-t-il dit avant d’ajouter qu’il était prêt à conclure un accord pour protéger les migrants arrivés aux États-Unis quand ils étaient mineurs.

Trump a également nié avoir dit que les ressortissants d’Haïti et des pays d’Afrique venaient de « pays de merde », mais n’a pas précisé ce qu’il avait dit.

« Avez-vous entendu ce que les sénateurs présents ont dit de moi, a-t-il demandé. [Ces paroles] n'ont pas été dites. »

Le président faisait référence aux deux sénateurs républicains qui avaient précédemment dit ne pas se souvenir si Trump avait tenu des propos vulgaires pour décrire les pays africains, mais qui ont changé leur version des faits vendredi et mis en doute les déclarations de leurs collègues.

Les sénateurs David Perdue (Géorgie) et Tom Cotton (Arkansas) disent maintenant que les propos du président ont été grossièrement déformés. Ils soutiennent que les sénateurs Dick Dubin, un démocrate de l’Illinois, et Lindsey Graham, un républicain de la Caroline du Sud, se sont trompés.

« J'insiste : il n'a pas employé cette expression. Et j'insiste, c'est une grossière déformation des faits », a mentionné M. Perdue sur les ondes d'ABC.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Recettes de Noël - Ragoût de boulettes de dinde et épinards