Retour

Jean-Martin Aussant revient au Parti québécois

Le retour au Parti québécois (PQ) de l'ex-député péquiste et ex-chef d'Option nationale, Jean-Martin Aussant, est confirmé. Il sera candidat aux élections générales d'octobre.

Selon les informations obtenues par Radio-Canada, M. Aussant annoncera officiellement son retour sur la scène politique québécoise jeudi à 14 h 30, à Montréal, en compagnie du chef péquiste Jean-François Lisée.

D'ici aux élections d'octobre, Jean-Martin Aussant deviendra conseiller spécial de Jean-François Lisée.

On ignore encore le nom de la circonscription où il tentera sa chance lors du prochain scrutin.

Plusieurs rumeurs laissent entendre qu'il se présenterait dans Pointe-aux-Trembles, une circonscription laissée vacante par le récent départ de la vétérane Nicole Léger, qui ne se représentera pas. Le hic, c'est qu'il y a déjà un candidat déclaré à l'investiture du PQ dans cette circonscription : il s'agit de Maxime Laporte, le président de la Société Saint-Jean-Baptiste.

La circonscription de Vachon, qui couvre une partie de la ville de Longueuil, pourrait être une option. On sait déjà que la députée Martine Ouellet ne s'y représentera pas aux prochaines élections.

D'autres informations obtenues par Radio-Canada semblaient indiquer que Bourget, sur la Rive-Sud de Montréal, aurait pu être une autre option pour M. Aussant, mais le député Maka Kotto a confirmé mercredi soir qu'il y sera de nouveau candidat, refermant du même coup cette porte entrouverte.

Deux autres circonscriptions pourraient servir de tremplin au retour de Jean-Martin Aussant en politique, soit Bertrand (région des Laurentides) et Taschereau (Québec). Toutes deux sont toutefois situées bien loin du lieu de résidence de M. Aussant, dans la région montréalaise.

Allers et retour

Élu député du PQ de la circonscription de Nicolet-Yamaska, dans le Centre-du-Québec, en 2008, Jean-Martin Aussant a ensuite claqué la porte du parti en juin 2011 en invoquant la « mollesse » de la formation, alors dirigée par Pauline Marois, sur la question de l'indépendance.

Il fonde ensuite Option nationale, dont il demeurera le chef jusqu'en 2013, année où il cède la place à Sol Zanetti, pour retourner à Londres, où il avait déjà exercé le métier d'économiste.

M. Aussant est revenu au Québec en 2015 pour diriger le Chantier de l'économie sociale du Québec.

Il a également participé à la série de consultations citoyennes « Faut qu'on se parle », en 2016, aux côtés, entre autres, du député de Québec solidaire Gabriel Nadeau-Dubois.

Avec les informations de Sébastien Bovet

Plus d'articles

Vidéo du jour


Ce que vous préférez à propos de l’automne selon votre signe





Rabais de la semaine