Peut-on se faire servir en français aux Jeux panaméricains? Radio-Canada s'est rendue sur des sites de compétitions en compagnie d'une Torontoise francophone pour faire le test. 

Regardez la vidéo pour connaître le résultat!

Un texte de Laurence Martin et de Valérie Ouellet

En général, nous avons pu nous faire servir en français, mais souvent dans un français hésitant. 

Certains bénévoles qui ne parlaient pas français n'ont pas pensé à aller chercher un bénévole francophone pour nous aider. D'autres, oui. 

Les promesses des organisateurs

Avant le début des Jeux, le comité organisateur s'était engagé à ce qu'il y ait suffisamment de personnel et de bénévoles bilingues pour que les visiteurs francophones puissent se faire servir dans leur langue.

Environ un bénévole sur trois (36 %) a le français comme langue maternelle ou parle français couramment, sur un total de 23 000 personnes.

À titre de comparaison, près d'un bénévole sur six (14 %) parle espagnol. 

Les organisateurs précisent que tous les bénévoles ont passé une entrevue vidéo pour tester leurs aptitudes dans les deux autres langues officielles des Jeux. 

Le commissaire « satisfait » dans l'ensemble

Le commissaire aux services en français de l'Ontario a lui aussi testé la qualité des services offerts depuis le début des Jeux panaméricains.

Pour écouter avec un appareil mobile, cliquez ici.

François Boileau ne veut pas dévoiler quels sites ont été ciblés par ces « visites éclair », mais souligne que dans l'ensemble il est satisfait des services en français.

Il appuie l'affichage bilingue et le service offert aux kiosques d'information, mais trouve que certains aspects laissent à désirer.

Le Commissariat aux services en français dit avoir reçu une poignée de plaintes, notamment au sujet des billets, de la formation des bénévoles et du planificateur de déplacement des Jeux panaméricains.

François Boileau encourage ceux qui auraient des plaintes à formuler à contacter directement le Commissariat par courriel ou par téléphone. 

Pour écouter avec votre appareil mobile, cliquez ici.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine