Retour

Jeux parapanaméricains : cinq sports à découvrir

Les Jeux parapanaméricains sont officiellement lancés. Environ 1600 athlètes provenant de 28 pays participent aux épreuves qui leur permettront de se qualifier pour les Jeux paralympiques, qui se dérouleront à Rio en 2016. Quinze sports sont au programme des Jeux parapanaméricains. En voici cinq à découvrir.


LE GOALBALL

Réservé aux athlètes atteints de déficience visuelle, le goalball se pratique avec un ballon muni de clochettes. Le son permet ainsi aux joueurs d'identifier où il se trouve sur le terrain qui mesure 18 m de longueur et 9 m de largeur. Les spectateurs doivent donc demeurer silencieux durant le match sauf lorsqu'un but est compté. Puisque les déficiences visuelles varient d'une personne à l'autre, les joueurs doivent porter des œillères pour s'assurer que la compétition est juste. 

Le goalball existe depuis près de 70 ans. Il a été inventé en 1946 pour aider les anciens combattants de la Deuxième Guerre mondiale atteints de ce handicap à se réadapter.


LE BOCCIA

Le boccia est un sport qui s'apparente à la pétanque et qui se pratique individuellement ou en équipe. Les matchs se déroulent sur une surface lisse où une boule blanche est utilisée comme cible. Les joueurs doivent lancer six autres boules le plus près possible de cette cible. C'est de cette façon qu'ils marquent des points.

Ce sport exige un grand contrôle musculaire, beaucoup de concentration et de précision. Il est destiné aux athlètes atteints d'une déficience motrice comme la paralysie cérébrale. On attribue ses origines à la Grèce antique. Chaque match est disputé en quatre manches. Il existe quatre catégories d'athlètes selon leur niveau de motricité.


LE RUGBY EN FAUTEUIL ROULANT

Comme son nom l'indique, le rugby en fauteuil roulant est un véritable sport de contact. Les joueurs n'hésitent pas à entrer en collision avec leurs adversaires pour tenter de les bloquer. Il s'agit d'un sport rapide qui se pratique avec un ballon de forme ronde. Les joueurs, divisés en deux équipes, marquent des points en traversant, ballon en main, la ligne de but située dans le camp de l'équipe adverse. Ils peuvent dribler, porter le ballon ou effectuer des passes pour y parvenir.

Le rugby en fauteuil roulant a été inventé par des Canadiens en 1977 à Winnipeg par un groupe de personnes tétraplégiques. Il fait partie des sports paralympiques depuis l'an 2000. Il y a sept catégories de joueurs classées selon la sévérité de leur handicap.


LE TIR À L'ARC

Le tir à l'arc est pratiqué par des athlètes qui ont subi des blessures à la moelle épinière ou qui ont subi une amputation. Certains archers utilisent ainsi un de leur pied pour tenir l'arc. Les athlètes peuvent exécuter leur tir debout ou en fauteuil roulant. Il doit être précis et puissant pour atteindre la cible. Ils sont placés à 70 m de cette cible de 122 cm de diamètre. Au centre, un anneau doré de 12 cm entourés de 10 anneaux concentriques.

D'abord utilisé pour la réadaptation et la récréation, le tir à l'arc a fait son entrée aux Jeux paralympiques de Rome en 1960. Les archers sont classés en trois catégories selon leur déficience.


LE VOLLEYBALL ASSIS

Pratiqué par des athlètes ayant des troubles de motricité, le volleyball assis a de particulier la hauteur du filet disposé à environ 1,05 m du sol pour les femmes et 1,15 m pour les hommes.

Les joueurs en possession du ballon doivent s'assurer de laisser une fesse au sol durant le match. Comme au volleyball, l'objectif est de faire tomber le ballon dans la zone de l'équipe adverse en faisant rebondir le ballon dans les airs avec ses mains. Le volleyball assis est devenu une discipline paralympique lors des Jeux de Toronto, en 1976. Il existe deux catégories selon la sévérité du handicap des athlètes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Les 10 poisons les plus puissants





Rabais de la semaine