Retour

Joueur de banjo... et musicien le plus subventionné par le Conseil des arts canadien

C'est un joueur de banjo qui est le musicien le plus subventionné par le Conseil des arts du Canada depuis les 10 dernières années. Si l'instrument a un côté folklorique pour beaucoup, Jayme Stone, lui, est allé jusqu'en Afrique pour se perfectionner et devenir un musicien professionnel.

Un reportage de Bahador Zabihiyan

C'est Radio-Canada qui a appris au joueur de banjo ontarien Jayme Stone qu'il est le musicien ayant reçu le plus de subventions de la part du Conseil des arts du Canada depuis 2004. « J'étais un peu surpris. Je veux dire, je sais très bien que j'ai reçu beaucoup de subventions [...] Ça a joué un rôle énorme [...] qui m'a orienté pour devenir un musicien professionnel », dit M. Stone.

Ainsi, il a reçu 338 500 $ entre 2004 et 2014 en subventions, soit 33 800 $ par année financière en moyenne, selon les données du Conseil des arts du Canada.
M. Stone est un musicien professionnel depuis 15 ans.

Pour voir cette infographie sur votre mobile, appuyez ici

Son horaire est chargé. Il produit en moyenne un album tous les deux ans et il donne une centaine de concerts par an. Quel est son secret pour réussir à avoir des subventions?

Son instrument de prédilection est le banjo, un instrument de musique à cordes pincées nord-américain. « C'est un instrument incroyablement rythmique et il peut jouer des mélodies magnifiques [...] Un instrument incroyablement polyvalent qui me garde occupé », dit M. Stone, qui s'est même rendu au Mali pour étudier les origines africaines du banjo.

Il réside à Boulder, au Colorado. Il y avait déménagé, car sa conjointe devait étudier dans cette ville, mais il a décidé d'y rester, notamment pour des raisons professionnelles.

M. Stone indique que la grande part des subventions qu'il a reçues est allée aux collaborateurs qui travaillent avec lui sur ses projets musicaux.

La seconde personne la plus subventionnée chez les musiciens est la chanteuse d'origine indienne Kiran Ahluwalia, dont la musique s'inspire de poèmes punjabis et persans. La chanteuse, qui réside à New York, n'a pas souhaité nous accorder d'entrevue.

Les organismes ont leur part du gâteau

Si les musiciens individuels peuvent recevoir des milliers de dollars de subventions, les organismes en reçoivent beaucoup plus de la part du Conseil des arts du Canada.

Pour voir cette infographie sur votre appareil mobile, cliquez ici

L'orchestre symphonique de Toronto (25 millions de dollars), l'Orchestre symphonique de Montréal (24 millions de dollars) et la Canadian Opera Company (24 millions de dollars) sont les trois organismes qui ont été les plus subventionnés par le Conseil des arts entre 2000 et 2014.

Et c'est l'Ontario qui reçoit le plus de subventions pour ses musiciens depuis 2004, suivi du Québec.

Pour voir cette infographie sur votre appareil mobile, cliquez ici

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une tempête de neige au Colorado rend la conduite difficile





Rabais de la semaine