Retour

Justin Trudeau parle affaires avec Raul Castro à Cuba

Justin Trudeau a atterri à La Havane en compagnie de sa femme en fin d'après-midi pour entreprendre la première visite en 20 ans d’un chef d’État canadien à Cuba. Il a été accueilli par des dignitaires cubains et par le président du pays, Raul Castro.

À l’occasion de sa première journée de visite, Justin Trudeau s’est entretenu avec le président cubain pour discuter d’échanges commerciaux.

Le premier ministre canadien souhaite profiter de l’ouverture partielle de l’État cubain pour multiplier les occasions d'investissements pour les entreprises canadiennes.

Pour certains observateurs, les résultats de l’élection américaine pourraient en outre contribuer à fournir un contexte favorable pour des échanges entre le Canada et Cuba, advenant un recul dans les efforts d’ouverture amorcés sous l’administration Obama.

En conférence de presse, Raul Castro a d’ailleurs admis que le rétablissement des relations entre Cuba et les États-Unis ne se faisait pas aussi vite que prévu. Le chef d’État cubain a néanmoins tenté de minimiser la situation, faisant valoir qu’il était important de prendre du temps et que d'autres pays étaient parfois allés trop vite sans prendre en considération les besoins de leur population. Et cela entraînait des pertes d’emploi.

Une rencontre avec le « Lider maximo »?

Même si aucune rencontre n'est prévue pour l'instant, il pourrait également s'entretenir avec l'ex-dirigeant Fidel Castro, un ami personnel de son père, Pierre Elliott Trudeau.Âgé de 90 ans, Fidel Castro ne reçoit que rarement des dignitaires étrangers, mais pourrait faire une exception pour Justin Trudeau, étant donné la profonde amitié qu’il le liait à Trudeau père.

Signe que la relation entre les deux hommes était très forte, Fidel Castro s’était déplacé à Montréal en 2000 pour assister aux funérailles nationales de Pierre Elliott Trudeau.

Justin Trudeau s’est aussi appuyé, avant de s'entretenir avec Raoul Castro, sur le rôle positif qu'avait joué le Canada au fil des années auprès de Cuba, ajoutant qu'il continuerait de travailler fort pour consolider ce lien. « L'amitié entre nos familles est durable et profonde, mais cela n'est rien comparé à la franche [relation] entre tous les Canadiens et les Cubains », a-t-il déclaré.

Plus d'articles

Vidéo du jour


Qu'est-ce qui se passe quand tu fais une détox de cellulaire?