Retour

Justin Trudeau remettra sa prestation pour enfants à un organisme de charité

Ottawa ne devrait pas verser la prestation universelle pour la garde d'enfants (PUGE) à des familles riches comme la sienne, qui n'en ont pas besoin, a martelé le chef du Parti libéral du Canada, Justin Trudeau, mardi. 

Pour illustrer son point de vue, le chef libéral, qui était de passage au Cosmodôme de Laval, a indiqué qu'il renoncerait aux allocations versées dans le cadre du programme récemment bonifié par les conservateurs. Les premiers montants ont été versés lundi aux parents admissibles.

Lui-même père de trois jeunes enfants, M. Trudeau estime qu'il recevra 3000 $ au cours de la prochaine année. Il entend toutefois verser cette somme à La Maison bleue, un groupe de bienfaisance de sa circonscription (Papineau), qui vient en aide à des mères vulnérables.

Pour les mêmes raisons, il a ajouté qu'il renoncerait aussi au fractionnement du revenu mis de l'avant par les conservateurs, une mesure qui permettrait de réduire les impôts de son couple d'environ 2000 $.

Le plan libéral est plus généreux, assure Trudeau

S'il est élu, Justin Trudeau entend éliminer la prestation élaborée par les conservateurs et remplacer l'ensemble des diverses prestations pour enfants par une seule mesure : l'allocation canadienne aux enfants, qui ne serait pas imposable, contrairement à la PUGE.

Il a vanté le plan libéral, qui donnera « un chèque plus généreux aux familles qui en ont besoin », comme celles de la classe moyenne. Les parents dont le revenu annuel est inférieur à 150 000 $ recevraient davantage qu'avec la PUGE, promet-il.

Interrogé sur les sondages qui placent son parti au quatrième rang dans les intentions de vote au Québec, Justin Trudeau a banalisé leur portée. « Les gens sont en train de passer du temps cet été avec leur famille. Ils ne sont pas en train de se pencher sur les détails de la politique fédérale », a-t-il répondu aux journalistes.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


10 domaines où les robots sont indispensables





Rabais de la semaine