Retour

L'administration Trump critiquée pour l'aide fournie à Porto Rico

Les leaders républicains au Congrès promettent de venir en aide à l'île de Porto Rico, dévastée par l'ouragan Maria la semaine dernière, à la suite des critiques émises à l'endroit de l'administration Trump pour sa réponse timide aux besoins des sinistrés portoricains.

L’administration du président Trump tente de faire taire les critiques à son endroit qui l’accusent d’avoir négligé Porto Rico en comparaison de l’aide fournie aux sinistrés des précédents ouragans qui ont ravagé le Texas et la Floride.

Le président des États-Unis, Donald Trump, a notamment indiqué qu’il se rendrait constater les dégâts sur place le 3 octobre prochain.

Le président de la Chambre des représentants au Congrès, Paul Ryan - qui a notamment parlé de la situation du territoire américain en la qualifiant de « crise humanitaire » - et le leader de la majorité au Sénat, Mitch McConnell, ont indiqué qu’ils travaillaient en collaboration avec l’administration Trump pour venir en aide à Porto Rico.

Ils attendent de connaître les besoins des sinistrés pour envoyer les bonnes ressources.

L’ouragan Maria a laissé des millions de Portoricains sans nourriture, sans eau et souvent sans toit, a déclaré M. Ryan. « Ils ont besoin de notre aide et ils recevront notre secours », a-t-il déclaré.

Paul Ryan a indiqué que Porto Rico aura accès à l’enveloppe de 15 milliards de dollars américains que le Congrès a votée pour venir en aide aux sinistrés des ouragans Harvey et Irma.

Le gouverneur du territoire, Ricardo Rossello, avait auparavant réclamé davantage d’aide d’urgence tout en exprimant sa gratitude pour l’aide reçue.

Trump évoque la dette de Porto Rico

L’annonce du Congrès intervient dans la foulée des critiques formulées à l’endroit du président Donald Trump, qui a déclaré, sur Twitter, que Porto Rico éprouvait des difficultés économiques avant le passage de l’ouragan. Il a notamment parlé des « milliards de dollars » de dettes de l’île envers Wall Street et des grandes banques qui devront être remboursés.

La mairesse de San Juan, Carmen Yulin Cruz, a déploré les propos du président Trump sur la dette de Porto Rico. « On ne place pas les dettes au-dessus des gens », a-t-elle déclaré.

Outre les besoins de première nécessité, les Portoricains sont aux prises avec des pannes d’électricité qui pourraient durer des mois, selon le gouverneur Rossello. Le réseau électrique de l’île a été presque entièrement détruit par l’ouragan et plus de 3 millions des 3,4 millions d’habitants sont privés d’électricité.

« Les dommages sont catastrophiques », a déploré le président et directeur général de la Société électrique de Porto Rico, Ricardo Ramos, au réseau CNN.

L'ouragan Maria - de catégorie 4 au moment de frapper Porto Rico - a soufflé des vents de 250 km/h sur le territoire américain de 3,4 millions d'habitants.

Porto Rico n'avait pas connu de phénomène météorologique d'une telle violence depuis l'ouragan San Felipe Segundo qui avait fait plus de 300 morts en 1928.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine