Retour

L’aéroport Pearson et les transports publics de Toronto avisés d’une menace potentielle

La Gendarmerie royale du Canada (GRC) a mis en garde mercredi l'aéroport Pearson de Toronto ainsi que les services de métro et de train de banlieue Go de la Ville Reine contre une menace « crédible ».

Cette menace, a appris CBC, était liée à l'opération policière à Strathroy, dans le sud de l'Ontario, durant laquelle Aaron Driver, un sympathisant du groupe armé État islamique a perdu la vie.

La sécurité avait été renforcée mercredi soir à la gare Union de Toronto, utilisée quotidiennement par des dizaines de milliers d'usagers du métro et des trains de banlieue GO.

Le porte-parole de la Commission des transports (CTT), qui gère le métro, dit que la Commission a reçu un avertissement de la GRC mercredi midi.

Par mesure préventive, la CTT a rappelé à ses employés d'être vigilants, « comme on le fait lors d'un attentat ailleurs dans le monde ou s'il y a une menace au pays », a précisé M. Ross.

Le service de train GO a aussi accru sa vigilance, indique la porte-parole, Anne Marie Aikins, de l'agence provinciale Metrolinx.

La sécurité a par ailleurs été rehaussée à l'aéroport Pearson, confirme l'Autorité aéroportuaire, même si la menace n'était pas spécifique.

Plus d'articles

Commentaires