Quatre hélicoptères CH-146 Griffon de l'armée canadienne ont été déployés à Fort McMurray pour soutenir les efforts du gouvernement albertain face à l'incendie de forêt qui fait rage à Fort McMurray, a confirmé mercredi le commandant de la Force opérationnelle interarmées pour la région Ouest.

Le brigadier général Wayne Eyre a aussi confirmé qu'un Hercule CC-130 a quitté la base aérienne de Trenton pour se rendre à la base de Cold Lake, dans le nord de l'Alberta. L'appareil n'a pas de mission précise pour l'instant; il est envoyé pour accroître la capacité de l'armée à réagir rapidement au besoin.

Les CH-146 Griffon, en provenance d'Edmonton et de Cold Lake, sont appelés à participer à des opérations d'évacuation, particulièrement pour les Albertains qui habitent des communautés isolées situées à l'extérieur de Fort McMurray, et à des opérations de recherche et de sauvetage, au besoin.

Selon Wayne Eyre, les Forces canadiennes pourront également transporter des pompiers ou de l'équipement nécessaire pour lutter contre l'incendie, qui a déjà ravagé environ 76 kilomètres carrés de forêt. 

Le brigadier général assure par ailleurs que l'armée travaille en étroite collaboration avec le gouvernement albertain, et qu'elle demeure à l'écoute de ses besoins. D'autres appareils de l'armée stationnés à Trenton sont prêts à décoller au besoin. Des militaires albertains, voire des réservistes, pourraient aussi être mobilisés à 12 heures d'avis. 

« Nous allons être là », assure Trudeau

« Nous avons alerté les Forces armées canadiennes, qui sont en train de regarder la mobilisation de différents effectifs aériens pour pouvoir être là si le besoin se concrétise en Alberta, comme je me suis engagé directement auprès de la première ministre hier soir », avait précédemment expliqué le premier ministre Justin Trudeau.

« Nos pensées vont vers nos amis de l'Alberta, nous allons être là » pour les gens de Fort McMurray, avait déclaré M. Trudeau plus tôt ce matin. « Nous sommes un pays de gens qui sont là les uns pour les autres », a-t-il poursuivi en partageant sa sympathie avec les gens qui « ont perdu leur maison, leur emploi, tous leurs biens et qui se retrouvent avec de grosses questions par rapport à leur avenir. »

Le premier ministre s'est aussi félicité de pouvoir compter sur l'expérience du ministre de la Sécurité publique et de la Protection civile Ralph Goodale pour gérer la situation à Fort McMurray.

Feu de forêt à Fort McMurray

Ottawa déploie des efforts dans divers domaines

En conférence de presse à mi-journée mercredi, le ministre Ralph Goodale a détaillé tout ce que le fédéral a mis en place pour venir en aide à la population de Fort McMurray.  

Par exemple, le gouvernement canadien a activé le Centre des opérations du gouvernement (COG) pour coordonner les interventions d'urgence.

Le ministère de la Défense apporte de son côté du soutien à l'aide de satellites et d'outils du domaine de la géomatique. Santé Canada a envoyé des fournitures de sauvetage et des couvertures. Quant au ministère de l'Innovation, des Sciences et du Développement économique, il intervient dans la réparation de tours de téléphonie cellulaire « afin de nous assurer que nos capacités de communication ne soient pas affectées », a expliqué Ralph Goodale.

M. Goodale s'est dit rassuré par le fait que, jusqu'ici, on ne dénombre aucun décès ni blessé grave, et ce, dans des circonstances pourtant dramatiques.

« Tous les Canadiens sont dans un état de choc en voyant les images de Fort McMurray », a ajouté le chef du Nouveau Parti démocratique (NPD), Thomas Mulcair, « C'est terrible ce que nous voyons à l'écran, mais M. Goodale fait tout ce qui est possible pour venir en aide au gouvernement albertain. »

 

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine