Retour

L’arrestation musclée d’une infirmière aux États-Unis suscite l’indignation

La vidéo de l'arrestation forcée d'une infirmière de Salt Lake City, en Utah, circule abondamment sur le web et provoque un scandale aux États-Unis.

L’incident est survenu le 26 juillet. L’infirmière Alex Wubbels est arrêtée après avoir refusé de fournir aux policiers des prélèvements sanguins d’un patient inconscient, avant d'être relâchée par la suite.

La vidéo de l’arrestation, tirée de la caméra qui était attachée au corps d’un policier, a été diffusée, jeudi dernier par Mme Wubbels lors d’une conférence de presse.

On y voit l’infirmière, une ancienne skieuse olympique de 41 ans, être menottée brusquement par le détective Jeff Payne et on l’entend appeler à l’aide.

« Le policier m’a intimidée. Il m’a intimidée à un point extrême et personne ne l’a empêché », a-t-elle déploré.

L’infirmière a affirmé avoir suivi le protocole de l’hôpital où elle travaille, qui se fie à un récent changement dans la loi américaine provoqué par un jugement de la Cour suprême, selon lequel un échantillon de sang d’un patient ne peut être pris sans son consentement ou sans un mandat officiel.

L’avocat de Mme Wubbels, Jake Macfarlane, a indiqué que sa cliente n’avait pas enclenché de poursuite judiciaire, mais que cela pourrait changer.

Le procureur général du comté de Salt Lake, Sim Gill, a dit être préoccupé par la vidéo et a appelé le chef de police pour demander une enquête criminelle.

Le département de police a présenté ses excuses, vendredi, et s’est dit ouvert à une telle enquête qu’il mènerait lui-même. Les résultats de cette enquête seront ensuite soumis au procureur Gill.

Le détective qui a arrêté l’infirmière a quant à lui été placé en congé forcé et payé.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Une caméra de sécurité montre quelque chose d'extraordinaire





Rabais de la semaine