Retour

L'arrivée de Lisée à la tête du PQ fait le bonheur des caricaturistes

Les caricaturistes ont supplié Saint-Jude dans l'espoir que Jean-François Lisée devienne chef du Parti québécois. Il semble que le patron des causes désespérées ait exaucé leur voeu et ils s'en frottent joyeusement les mains.

Un texte de Mathieu Dion correspondant parlementaire à Québec

André-Philippe Côté, caricaturiste au journal Le Soleil à Québec, a dessiné Jean-François Lisée pour la première fois dans les années 90 alors qu'il conseillait le premier ministre Lucien Bouchard. Depuis, le politicien est apparu sous le crayon de M. Côté, évoluant au fil du temps, mais toujours avec cette même particularité, son nez.

Celui qui se considère comme un chroniqueur nous a accueillis autour de sa table à dessin pour nous décrire M. Lisée... à sa façon.

Quand Lisée se pavanait avec des caricatures

Chose certaine, Jean-François Lisée risque peu de se formaliser des prochaines caricatures à son sujet. Peu de temps avant qu'il soit élu à la tête du Parti québécois, il se pavanait dans les couloirs de l'Assemblée nationale avec cette caricature de Pascal du Devoir.

On peut y voir plusieurs caricaturistes québécois à genoux, priant Saint-Jude à un congrès : « Ô Saint-Jude, faites que Lisée gagne... »

Plus d'articles