Retour

L'Atlantique et le Québec en tête de classement pour la qualité de la justice

L'Institut Macdonald-Laurier a dévoilé mercredi le classement des provinces et des territoires en fonction de la qualité de leur système de justice. Les Maritimes et le Québec sont en tête du classement alors que le Manitoba et les territoires figurent en fin de liste.

Pour produire son rapport, le groupe de réflexion spécialisé en politique publique s'est appuyé sur des critères comme l'appui aux victimes, l'efficacité et le coût des ressources déployées. La plupart des données proviennent de Statistique Canada.

Les résultats montrent que, en plus d'avoir des taux de crimes très élevés, le Manitoba est un des endroits au pays où la police est perçue de la manière la plus négative. La police de la province a reçu de très mauvaises notes quant à sa capacité de faire respecter la loi, d'assurer la sécurité, d'être accessible, juste et rapide, dit le rapport.

Au contraire, l'Île-du-Prince-Édouard plafonne au sommet du classement avec une très bonne perception du service de police, notamment en ce qui concerne le soutien aux victimes, précise le document.

Le Québec performe bien quant à lui dans le taux de crimes et la perception du service de police, mais se démarque surtout par ses faibles dépenses.

Les trois territoires figurent en bas du classement avec le Manitoba, même si les Territoires du Nord-Ouest et le Nunavut s'en tirent un peu mieux.

Les auteurs du rapport, Benjamin Perrin et Richard Audas, précisent que le coût élevé des procédures judiciaires dû à l'isolement géographique a nui à la performance des territoires.

Plus d'articles

Commentaires