Retour

L’auteure française Benoîte Groult, grande figure du féminisme, est morte

Benoîte Groult, l'auteure d'Ainsi soit-elle, est décédée à 96 ans, à Hyères, sur la Côte d'Azur. Selon sa fille Blandine de Caunes, elle est morte dans la nuit de lundi à mardi « dans son sommeil ».

« Elle a eu une tellement belle vie. Il y a le choc de la mort, mais c'est mieux ainsi, car elle n'allait pas très bien », a-t-elle également commenté.

Née à Paris en 1920, Benoîte Groult s'était mise à écrire quand elle était dans la quarantaine, après une carrière de professeure et de journaliste.

« Je me sentais une citoyenne de seconde zone, absente au monde, et j'ai effectivement mis du temps à me réveiller », a-t-elle expliqué plus tard au cours de sa carrière.

Avec sa sœur Flora, elle a signé les romans Journal à quatre mains, Le féminin pluriel et Il était deux fois...

En 1972, Benoîte Groult a publié un premier roman écrit par elle seule, La part des choses.

C'est trois ans plus tard qu'elle publie son œuvre la plus importante et la plus populaire, Ainsi soit-elle. Cet essai traite de la condition féminine et aborde certains sujets tabous.

Ainsi soit-elle est devenu un grand succès de librairie et a été traduit dans de nombreuses langues.

Benoîte Groult a été mariée trois fois, notamment avec le journaliste Georges de Caunes et avec l'écrivain Paul Guimard. Elle a eu trois enfants.

Après le succès d'Ainsi soit-elle, Benoîte Groult a écrit Les trois quarts du temps, paru en 1983, qui dénonçait la phallocratie, et Les vaisseaux du cœur, paru en 1988, une histoire d'amour qui a été un grand succès.

Après le féminisme, elle s'est attaquée au sujet tabou de la vieillesse et du droit de mourir dans la dignité dans le roman La touche étoile. Pour Benoîte Groult, « le refus de la naissance choisie et de la mort choisie, c'est la même idéologie contre la liberté ».

En 2008, elle a publié son autobiographie, Mon évasion.

En 2013, Benoîte Groult a consacré une biographie à la révolutionnaire Olympe de Gouges, une pionnière du féminisme français, dans Ainsi soit Olympe de Gouges.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine