Retour

L’avion de Jim Prentice n’avait pas d’enregistreur de données de vol

Le Cessna Citation dans lequel voyageait Jim Prentice n'avait pas d'enregistreur de conversations de poste de pilotage ni d'enregistreur de données de vol, a déclaré le Bureau de la sécurité des transports du Canada (BST).

Dans un communiqué samedi, le BST indique que ces enregistreurs n'étaient pas obligatoires en précisant que l'appareil s'est écrasé vers 21 h 40 jeudi à environ 11 km au nord de l'aéroport de Kelowna en Colombie-Britannique.

L'avion qui avait décollé huit minutes plus tôt se dirigeait vers l'aéroport de Springbank à Calgary.

« L'examen initial laisse croire que l'aéronef a été détruit par d'importantes forces de décélération à la suite d'une descente verticale », explique le BST. L'agence ajoute qu'aucun appel d'urgence ou de signal d'urgence n'a été transmis avant l'écrasement.

Cinq enquêteurs travaillent actuellement sur le terrain de l'accident, dit le BST. Un drone leur fournit un relevé des lieux pour mieux appuyer leur travail.

Au cours des prochains jours, les enquêteurs continueront d'examiner et de photographier l'épave. Ils recueilleront des renseignements additionnels sur les conditions météorologiques et examineront le relief local avec plus de précision.

Puis, ils s'assureront que certains composants pertinents de l'avion seront envoyés au laboratoire du BST à Ottawa pour des analyses plus poussées.

Les enquêteurs chercheront à examiner des données inscrites dans certaines pièces électroniques de l'avion pour mieux comprendre son profil de vol.

Une onde de choc

La mort de l'ancien premier ministre conservateur de l'Alberta a provoqué une onde de choc à Ottawa et en Alberta. Du premier ministre Justin Trudeau à la première ministre de l'Alberta, Rachel Notley, en passant par le maire de Calgary, Naheed Nenshi, les politiciens ont tous salué la mémoire de celui qui a aussi été ministre fédéral sous le gouvernement de Stephen Harper.

Entre-temps, le gouvernement de l'Alberta a annoncé que le public peut exprimer ses condoléances en ligne ou signer un livre de condoléances au Centre McDougall à Calgary ou à l'Assemblée législative d'Edmonton.

Trois autres passagers qui voyageaient avec Jim Prentice ont également perdu la vie dans l'accident d'avion.

Le premier est Jim Kruk, 62 ans, un agent de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) à la retraite. Selon un communiqué de famille, ce passionné d'aviation laisse derrière lui son épouse Darlene et deux fils.

Le second passager est le Dr Ken Gellatly qui était aussi le beau-père de la fille de Jim Prentice, Cassia. Cet optométriste connu à Calgary enseignait à temps partiel à l'institut Vision Care.

La dernière victime se nomme Sheldon Reid. L'homme d'affaires de 60 ans aimait le golf et investir, indique un communiqué de famille. Il voyageait beaucoup pour son travail, notamment en Afrique du Sud, en Chine, au Brésil et en Corée du Sud. M. Reid laisse derrière lui un fils, Dylan.

Plus d'articles