Des millions de personnes aux États-Unis ont pu observer lundi la première éclipse totale de Soleil à traverser tout le pays d'ouest en est depuis 99 ans. Au Canada, et ailleurs dans le monde, nombreux étaient ceux qui guettaient le passage de l'éclipse partielle. La voici.

L'éclipse totale était visible uniquement dans une étroite bande de quelques dizaines de kilomètres partant du Nord-ouest américain, jusqu'au sud-est. Les plus chanceux ont eu droit à un spectacle de 90 minutes au cours duquel le Soleil est tranquillement disparu derrière la Lune avant de réapparaître. Pendant environ 2 minutes 30, on avait vraiment l'impression que le jour se changeait en nuit. Voici l'éclipse totale de Soleil captée au Missouri.

À Los Angeles, la foule est rassemblée pour regarder l'éclipse partielle, à l'observatoire Griffith, devant le célèbre panneau Hollywood.

Cette image, réalisée à partir de sept clichés consécutifs, montre la Station spatiale internationale passant devant le Soleil durant l'éclipse.

À Montréal, plus de 35 000 personnes se sont déplacées au Planétarium Rio Tinto Alcan pour observer l'éclipse partielle à l'aide de lunettes d'observation, notamment. Dans le sud du Québec, le phénomène a été visible en début d'après-midi. Lors du maximum de l'éclipse partielle, à Montréal, environ 58 % du Soleil était caché par la Lune. Revoyez l'explication du phénomène en compagnie de l'astronome du Planétarium, André Grandchamps.

Le phénomène a été observé et capté dans toutes sortes de situations. Ici, l'éclipse solaire totale vue du haut des airs.

Le National Weather Service américain a pu capter le passage de l'éclipse sur le sol américain, vu de l'espace.

Tous les moyens sont bons pour regarder l'éclipse sans se faire mal aux yeux, comme cette femme à Regina, en Saskatchewan, qui regarde le phénomène à travers son téléphone cellulaire.

Le couple présidentiel américain n'a pas raté l'occasion de se montrer en public en cette journée où le phénomène pique la curiosité de millions d'Américains.

Ici sur un trottoir de Washington, la lumière qui passe à travers les feuilles fait apparaître au sol le phénomène particulier.

Nombreux étaient ceux à sortir dans la rue à Times Square, à New York, pour observer le phénomène rarissime.

L'éclipse vue de la base de la statue de la Liberté, à New York.

Le succès Total Eclipse of the Heart, de Bonnie Tyler, paru en 1983, est revenu en force sur les palmarès avec cette éclipse. Selon la firme Nielsen Music, les ventes de la chanson en format numérique ont augmenté de 503 % la semaine dernière. D’ailleurs, Bonnie Tyler a profité de cette rare éclipse solaire en interprétant lundi son succès sur un navire de croisière dans les Caraïbes. La voici en entrevue à CNN (en anglais).

L'éclipse partielle n'était pas réservée aux observateurs sur le continent américain. Ici, en Bretagne, l'éclipse est visible lors du coucher de soleil, sur la chapelle Saint-They.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un homme sauve un faucon d'une attaque de serpent





Rabais de la semaine