Retour

L’écoute en ligne sera comptabilisée dans l’attribution des disques d’or et de platine

L'écoute de chansons et le visionnement de vidéoclips en ligne seront comptabilisés dans les ventes d'albums pour l'attribution d'un disque d'or et de platine, a annoncé, lundi, la Recording Industry Association of America.

Désormais, pour chaque tranche de 1500 écoutes ou visionnements en ligne, la RIAA ajoutera l'équivalent d'une vente physique ou d'un téléchargement.

Auparavant, seules les ventes physiques et de téléchargement légal étaient acceptées dans le calcul d'attribution des disques d'or (500 000 exemplaires) ou de platine (1 million).

« Nous savons que l'écoute musicale, pour les titres seuls ou les albums, explose, mais cette tendance ne se traduisait pas dans notre certification des albums [des disques d'or ou de platine] », a expliqué Cary Sherman, PDG de la RIAA dans un communiqué.

Depuis 2013, l'écoute en ligne pour la certification des pièces avait été intégrée par la RIAA, mais pas pour celle des disques.

Des effets immédiats

Cette nouvelle comptabilité a eu un effet immédiat sur 17 disques, qui viennent d'accéder au statut de disque de platine, comme Ghost Stories, de Coldplay, To Pimp a Butterfly, de Kendrick Lamar, et Beauty Behind the Madness, par The Weeknd (deux fois platine).

De plus, Thriller, de Michael Jackson, qui était devenu 30 fois disque de platine aux États-Unis en décembre, obtient 2 disques de platine de plus avec le nouveau calcul.

Plus d'articles

Commentaires

Vidéo du jour


Un avion s'écrase dans un arbre





Rabais de la semaine