Retour

L'enseignant antivaccination reconnu coupable

Un enseignant de sciences de l'Ontario a été reconnu coupable d'inconduite professionnelle pour avoir dit à ses élèves du secondaire qu'ils pourraient mourir des suites d'une vaccination.

Un texte de Natasha MacDonald-Dupuis

Le comité de discipline a également déterminé que Timothy C. Sullivan avait causé de la détresse psychologique à ses élèves et agi de façon agressive envers une infirmière chargée d'administrer les vaccins aux élèves.

L'Ordre des enseignants demande que M. Sullivan soit suspendu pour une période d'un mois et entreprenne à ses propres frais un cours sur la gestion de la colère et des relations interpersonnelles.

M. Sullivan a quitté la salle brusquement lorsque l'avocat qui représente l'Ordre faisait état des pénalités demandées. L'avocate a pris en exemple un cas qui comprend des références à des actes d'agression sexuelle qui remonte à 2009 afin d'aider le comité à évaluer la peine, ce qui a suscité une vive réaction de la part de M. Sullivan.

Je ne veux pas être comparé à un agresseur. Je m'attendais à être réprimandé pour mes actions mais je n'ai jamais pensé que j'allais être comparé à ça.

Timothy C. Sullivan

Plus d'articles